En direct

Eurpoe 1

Le canal des Esclaves restera fermé jusqu'à nouvel ordre

Fermé du 24 octobre 2016 au 31 mai 2017, le canal de Beauregard dit canal des Esclaves a subit des dégâts suite au passage de l'ouragan Maria. L'itinéraire de randonnée restera fermé jusqu'à nouvel ordre.
Par Sullyvan Daphné
Par Sullyvan Daphné
Image
Le canal des Esclaves restera fermé jusqu'à nouvel ordre
légende image principale
Le canal des Esclaves. Photo : martinique.org

Le passage de la tempête Matthew avait déjà occasionné des dégâts sur le site du canal de Beauregard dit canal des Esclaves. Des travaux avaient été entrepris sur le site causant sa fermeture du 24 octobre 2016 au 31 mai 2017.

C'était sans compter sur le passage de l'ouragan Maria en septembre dernier qui a causé un glissement de terrain qui a provoqué un éboulement du canal sur plusieurs mètres.

La visite de l'ONF en charge de la gestion du sentier de randonnée est venue confirmer les observations réalisées par l'entreprise chargée des travaux. En plus, les détériorations observées sur l'ouvrage peuvent mettre en danger la vie des randonneurs ou riverains empruntant le sentier du canal.

Suite à toutes ces choses, il a été décidé de fermer l'accès du canal au public jusqu'à nouvel ordre pour la réalisation des travaux nécessaires.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également

-Martinique
Plusieurs demandeurs d'emplois ont effectué une formation d'employés agricoles polyvalents pour la filière banane. Suite à ça, ils ont obtenu un emplo...
Société
0 Réactions
-Sainte-Luce-Martinique
(VIDÉO) Le centre d'accueil de jour autonome "Man Yaya" a été officiellement inauguré, ce jeudi matin à Sainte-Luce.
Société
0 Réactions
-Martinique
Ce sont bien 32 000 euros qui ont été détournés à l'ancienne Maison de l'Entreprise (MEM). Deux plaintes ont été déposées par Marinette Torpille.
Société
0 Réactions
-Guadeloupe
L'avocat martiniquais Dominique Monotuka monte au créneau pour dénoncer les conditions de détention de son client Dimitri Chartamy. Du côté des syndic...
Société
0 Réactions