La République en Marche et le Modem majoritaires à l’assemblée nationale

Pari réussi pour le parti de la majorité présidentielle la République en Marche et son allié le Modem, grands vainqueurs des législatives. Mais la déferlante annoncée par les sondages a été moins spectaculaire que prévu. Les Républicains résistent. La France Insoumise devrait pouvoir constituer un groupe parlementaire. Le PS touche le fond. Grosse désillusion pour le FN.
Par Thierry Fundéré
Par Thierry Fundéré
Image
assemblée nationale 2017

C’est sans surprise que le parti présidentiel La République en Marche a remporté la majorité absolue au Palais Bourbon, avec son allié le Modem, à l’issue du 2ème tour des législatives dimanche 18 juin. Une victoire acquise, mais dans des proportions moins importantes que prévu. En Marche et le Modem devraient compter environ 361 sièges selon les estimations. Les autres partis se partageront donc les restes. Les Républicains sauvent l’honneur avec 126 sièges. Maigre consolation pour le PS et ses alliés, qui pourront a priori constituer un groupe parlementaire, avec 46 sièges. Bon résultat pour  La France insoumise qui avec le PCF peut tabler sur 26 sièges, de quoi constituer également un groupe. Enfin, le Front national n'aura pas de groupe parlementaire, puisque le parti de Marine Le Pen devrait obtenir entre 4 à 8 députés.

Rubrique
Autres articles recommandés
Politique
-   
Guadeloupe
Qui sont nos nouveaux députés ?
Au lendemain du second tour des élections législatives, la rédaction de RCI vous propose de mieux connaître nos nouveaux représent...
Réactions
Compte Twitter auteur
@ThierryFundere

À lire également