Après Dorian, les Bahamas en proie à une marée noire

Par • Mis à jour le 17/09/2019 - 13:00

A la crise humanitaire pourrait donc s’ajouter une crise environnementale dans le pays. Après Dorian, les Bahamas doivent en effet faire face à une pollution aux hydrocarbures.

    Après Dorian, les Bahamas en proie à une marée noire

Le pays se relève à peine après le passage dévastateur de l’ouragan Dorian. Pourtant, alors que les autorités procèdent toujours aux recherches pour tenter de retrouver les 1300 personnes toujours portées disparues, elles doivent faire face à une nouvelle crise.

Les vents violents et les submersions marines provoquées par l’ouragan de catégorie 5 ont détruit la majeure partie des infrastructures sur les îles Abacos et de Grand Bahama.

Après la crise humanitaire, la crise environnementale

Le terminal de stockage et de transbordement d’hydrocarbures du géant pétrolier norvégien Equinor qui se trouvait sur cette dernière a été en partie démoli.

Une partie des réservoirs a été détériorée. Le pétrole s’écoule donc des cuves, se déversant dans la mangrove toute proche.

Equinor a dépêché une équipe sur place pour évaluer l’ampleur de la catastrophe et les moyens à mettre en œuvre pour nettoyer au plus vite.

A la crise humanitaire pourrait donc s’ajouter une crise environnementale dans le pays.

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.