Barbuda l'île déserte

Par • Mis à jour le 16/09/2017 - 06:30

Le passage d'IRMA sur les Caraïbes aura laissé place à des scènes de tristesse, de désolation, mais également à son lot de "réfugiés climatiques". A Barbuda, il ne reste plus personne sur place, seuls les animaux de compagnie, livrés à eux mêmes, peuplent cette petite île. 

    Barbuda l'île déserte

Le passage d'IRMA sur les Caraïbes aura laissé place à des scènes de tristesse, de désolation, mais également à son lot de "réfugiés climatiques". A Barbuda, il ne reste plus personne sur place, seuls les animaux de compagnie, livrés à eux mêmes peuplent cette petite île. 

Située à quelques dizaines de kilomètres de la Guadeloupe, Barbuda a été presque entièrement ravagée par les vents destructeurs d'IRMA. Les bâtiments, les habitations n'ont pas résisté "Les dégâts sont énormes a déclaré Ronald Sanders, l'ambassadeur d'Antigua-et-Barbuda aux États-Unis, à la radio publique américaine WNYC. "C'est une catastrophe humanitaire". 
 

La population évacuée

Très rapidement les autorités locales ont décidé d'évacuer les habitants vers Antigua, île tout proche, et moins touchée par le phénomène cyclonique. 1 800 personnes ont ainsi quitté leur vie du jour au lendemain sans savoir quand elles allaient pouvoir revenir. Sur CNN Ronald Sanders a été catégorique "Pour la première fois depuis 300 ans, il n'y a pas une seule personne vivante sur l'île de Barbuda - une civilisation qui a existé dans cette île depuis plus de 300 ans a été éteinte". 

Sur place à Antigua, les enfants devraient être scolarisés, l'entraide avec la population locale se passe bien, rapportent les médias.

Comment reconstruire ?

La question du coût de la reconstruction va hanter les pensées du gouvernement de Barbuda pendant de longs mois. Des estimations parlent d'au moins 200 millions de dollars à trouver pour redonner vie à l'île. Une somme exorbitante pour un pays dont le PIB annuel ne dépasse par le milliard de dollars. Les autorités veulent trouver des donateurs au plan international pour financer les travaux.

L'urgent sera de rétablir la distribution de l'eau et de l’électricité sur place. Pour cela, l'ambassadeur d'Antigua-et-Barbuda aux États-Unis compte également sur le patrimoine naturel de son île parlant" d'eau cristalline avec des plages de sable rose. Vous vous vous mettez debout dans l'eau et vous pouvez regarder vers le bas et voir vos orteils" avant de conclure plus pragmatique "nous sommes ouverts au business"

L'île de Barbuda veut se reconstruire au plus vite et compte sur le tourisme
L'île de Barbuda veut se reconstruire au plus vite et compte sur le tourisme