Coronavirus : MSF alerte sur la propagation du virus en Haïti

Par 12/06/2020 - 12:42
01/01/2020 - 00:00

Médecins Sans Frontières tire la sonnette d'alarme sur la situation en Haïti. L'organisation s'inquiète face à un nombre de cas en augmentation. Ils regrettent la stigmatisation qui entoure le virus dans le pays qui conduit souvent à limiter l'accès aux soins à ceux qui en ont le plus besoin.

    Coronavirus : MSF alerte sur la propagation du virus en Haïti

En 4 mois, l'épidémie de coronavirus a fait officiellement une soixantaine de morts et 3900 cas en Haïti. Des chiffres qui ne font pas l'unanimité. Certains parlent en effet d'un bilan bien plus lourd. L'organisation Médecins Sans Frontières tire la sonnette d'alarme sur la situation en Haïti. Avec seulement deux laboratoires capables de réaliser les tests dans le pays, ils estiment que le nombre de cas enregistrés est bien inférieur au nombre réel. Le 16 mai dernier, MSF a ouvert un centre de traitement Drouillard à Port-au-Prince, pour soigner les patients souffrant de formes sévères du virus.

Des cas en augmentation

Le nombre de personnes testées positives au coronavirus avait alors augmenté de façon spectaculaire, passant de 100 cas à plus de 2 600, et 50 décès. L'organisation s'inquiète pour la capacité du fragile système de santé haïtien face à cette crise. Le gouvernement a décrété l'état d'urgence et demande à la population de respecter les gestes barrières. Mais comment mettre en place ces mesures sanitaire dans les bidonvilles d'où proviennent la majeure partie des cas et avec une population qui n'a pas accès au matériel de protection.

Par ailleurs, Port-Au-Prince reste l'épicentre de l'épidémie mais de nombreux cas sont recensés dans les dix départements du pays. Ils doivent faire face à un afflux de migrants haïtiens de retour de République Dominicaine. Beaucoup quittent le pays en proie à la crise. La République Dominicaine recense le plus grand nombre de cas de coronavirus dans la Caraïbe avec 21 437 personnes testées positives et 561 morts.

Stigmatisation des malades et manque d'accès aux soins

Médecins sans Frontières s'inquiète en outre de l'image véhiculée autour de la maladie dans le pays. Selon l'organisation, la stigmatisation qui entoure ce virus contribue à limiter l’accès aux soins : dans certaines communautés, les centres mis en place pour recevoir les patients atteints de coronavirus ont été attaqués.

Faute de matériel de protection, certains services ont aussi du fermer, privant ainsi la population de soins dans les domaines de l'obstétrique, la pédiatrie ou la traumatologie. Hassan Issa, chef de mission MSF en Haïti regrette aussi que les Haïtiens tardent à venir voire renoncent à se faire soigner.

 « Une douzaine de patients sont morts à leur arrivée, et beaucoup d'autres étaient dans un état critique. Nous avons intensifié nos activités de sensibilisation communautaire pour inciter les personnes à se faire en prendre en charge le plus tôt possible. » explique-t-il.

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.