La situation sanitaire se dégrade à Sainte-Lucie : le gouvernement déclare l'état d'urgence

Par 05/02/2021 - 11:08
01/01/2020 - 00:00

Mercredi (3 février 2021), on comptait 759 cas actifs de covid-19 à Sainte-Lucie. Mardi (2 février 2021), dans une allocution télévisée, Allen Chastanet, le premier ministre, a annoncé de nouvelles restrictions pour contenir l'épidémie dont l'état d'urgence.

    La situation sanitaire se dégrade à Sainte-Lucie : le gouvernement déclare l'état d'urgence

La situation sanitaire se dégrade à Sainte-Lucie. Malgré les restrictions mises en place le 22 janvier dernier, le nombre de cas n'a cessé de croître.

Longtemps maîtrisée grâce à la fermeture des frontières, l'épidémie de covid-19 a repris de la vigueur depuis le mois de décembre. Mercredi, le gouvernement dénombrait 759 cas actifs, deux cas critiques et 18 décès dont les deux derniers sont intervenus cette semaine.

Pour faire face à cette situation critique, Allen Chastanet et son gouvernement ont choisi de durcir les mesures de restriction de la circulation. L'état d'urgence a été déclaré. Il est assorti d'un couvre feu total de 19 heures à 5 heures du matin. Jusque là, un couvre-feu commercial était en vigueur de 21 heures à 5 heures du matin.

Les pharmacies et les supermarchés resteront ouverts durant l'état d'urgence a tenu à rassurer le gouvernement.

La vente d'alcool et les rassemblements publics étaient déjà interdits depuis le 22 janvier dernier.

Les équipes médicales de l'île ont été renforcées par 113 personnels de santé cubains. Mais le gouvernement mise surtout sur une première livraison du vaccin Astrazeneca, plus facile à conserver que le vaccin de Pfizer BioNtech. 

Une commande de 74 000 doses a été passée par les autorités Sainte-Luciennes. Elle devrait arriver d'ici la fin du mois février. Les premières doses seront administrées aux personnes les plus vulnérables. Le ministère de la Santé devrait expliciter sa stratégie vaccinale dans les jours à venir.

Tags