Le numérique, un secteur en plein essor en Haïti

Par 21/05/2021 - 11:44 • Mis à jour le 21/05/2021 - 11:10

En Haïti, le secteur du numérique est en pleine ébullition. Depuis deux ans, de nombreuses startups ont vu le jour et de plus en plus de personnes ont accès à internet dans le pays.

    Le numérique, un secteur en plein essor en Haïti

Haïti comme de nombreux pays à travers le monde, effectue sa révolution numérique. Plus de 37% de la population bénéficie d’un accès à internet dans le pays. Un nombre qui n’a pas cessé d’augmenter au cours de ces deux dernières années, notamment avec la crise de la COVID. Beaucoup d’institutions publiques et d’entreprises privées ont en effet encouragé le travail à distance depuis le début de l’épidémie.

Toutefois, il existe une véritable fracture numérique dans le pays notamment entre population rurale et population urbaine. Un fossé dont l'ampleur a été criante pendant le confinement avec des élèves qui ne pouvaient avoir accès à l'école à distance faute d'accès à internet.

Pourtant, lors de son intervention au cours de la 7ème édition de Startup GP, le sommet de l'innovation, du numérique et de l'économie disruptive organisé les 20 et 21 mai 2021 en Guadeloupe par le cluster de l'économie numérique Guadeloupe Tech, Jean Marie Altema PDG de profIT, ancien DG de Conatel et spécialiste informatique senior, en cybersécurité, dans la gouvernance Internet et la réglementation télécom a expliqué que l’activité du secteur a pris beaucoup d’essor depuis le début de la crise de la COVID.

Les jeunes Haïtiens ne manquent pas de créativité et de nombreuses startups ont vu le jour, pour informer le grand public sur la maladie ou permettre la tenue d'évènements à distance.

Cependant, pour l’expert du numérique pour, ce qu’il manque encore en Haïti, c’est une véritable cohésion entre les différents acteurs. Selon Jean Marie Altema, il faut donc pallier cette absence de politique publique du numérique et la régression systématique du pouvoir d’achat. Mais le spécialiste explique que cette crise sanitaire a eu un effet positif. Elle a permis le rapprochement de la diaspora avec l’écosystème numérique haïtien.

À lire également