SeaDream annule ses croisières après la découverte de nouveaux cas

Par 18/11/2020 - 14:21
01/01/2020 - 00:00

Après la découverte de plusieurs cas de covid19 parmi les passagers du SeaDream 1 la semaine dernière, le paquebot avait été placé en quarantaine à Barbade. Les croisiéristes qui présentaient des tests négatifs ont pu depuis quitter le navire mais la compagnie a décidé d'annuler l'ensemble de ses croisières.

    SeaDream annule ses croisières après la découverte de nouveaux cas

Le croisiériste norvégien SeaDream Yacht Club a annoncé l'annulation de l'ensemble de ses croisières. Une vingtaine d'entre elles étaient prévues dans les prochaines semaines. La compagnie était la première de retour dans la Caraïbe depuis le mois de mars et le coup d'arrêt porté au secteur de la croisière. Mais la semaine dernière, cinq cas de coronavirus ont été détectés à bord du navire qui a du écourter son voyage dans la Caraïbe.

Rentrés à la Barbade, les croisiéristes et les membres non-essentiels de l'équipage ont été placés en quarantaine avant la réalisation de nouveaux tests. 53 passagers et 66 membres d'équipage voyageaient sur le SeaDream 1.

Depuis, les passagers négatifs ont pu quitter le paquebot. Cependant, de nouveaux cas ont été identifiés.A l'heure actuelle, les autorités recensent 7 passagers et 2 membres de l'équipage infectés. Selon CNN, 5 passagers contaminés ont été débarqués afin de prendre un vol privé en direction des Etats-Unis. 

Les croisières toujours à risques ?

Cette croisière était la première dans les Caraïbes depuis le mois de mars.Le voyage visait à démontrer que des protocoles de sécurité accrus et des tests réguliers à bord du navire, pourraient réduire le risque de contamination et permettre la reprise des croisières.

En effet après le dramatique épisode du Diamond Princess où plus de 700 personnes avaient été contaminées et 14 passagers avaient perdu la vie en février dernier et la découverte de plusieurs clusters sur d'autres paquebots, la saison des croisières avait tourné court.

Plusieurs études épidémiologiques ont par ailleurs montré que les croisiéristes avaient été à l'origine de la formation de clusters à leur retour dans leur territoire d'origine.

Lors de la reprise de ses croisières, SeaDream Yacht Club avait annoncé que toutes les mesures de sécurité étaient prises à bord de son bateau pour éviter la constitution de foyers de contaminations. Pour accéder au navire, les passagers devaient ainsi présenter un test négatif au coronavirus. Néanmoins, ces mesures n'ont pas suffi à éviter cette situation.

En Europe, le 30 octobre dernier, onze personnes ont été testées positives à la covid-19 sur le paquebot  de luxe « Jacques-Cartier ». Le navire de la Compagnie du Ponant a été bloqué par les autorités italiennes à Syracuse.

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.