Le martiniquais Edwin Fardini, Voix des Outre-mer 2021

Par 23/01/2021 - 00:30 • Mis à jour le 22/01/2021 - 20:20

Le baryton de 26 ans, diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, a été désigné lauréat à l'issue de la finale.

    Le martiniquais Edwin Fardini, Voix des Outre-mer 2021
Auguste Truel, "Jeune Talent", et Edwin Fardini, "Voix des Outre-mer" de cette 3ème édition du concours (©AD)

C'est à huis clos, en raison de la situation sanitaire, dans l'auditorium de l'Opéra Bastille, que la soirée s'est déroulée. Dédiée à la soprano martiniquaise Christiane Eda-Pierre, décédée en septembre dernier, la finale a vu se produire devant un jury 16 candidats, représentant la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane, La Polynésie Française, La Réunion, Mayotte et Haïti.

A l'issue de leurs prestations et d'une délibération "extraordinaire mais difficile" selon le président du jury, plusieurs prix ont été remis. Trois mentions encouragement tout d'abord : l'"autodidacte" à Tinalei Mahuta (Polynésie Française), la "Jeune Talent" à Clémence Hausermann (Martinique) et celle "Voix des Outre-mer" à Axelle Saint-Cirel (Guadeloupe).

Le grand prix "Jeune Talent" a ensuite été décerné à Auguste Truel, jeune chanteur de 16 ans, originaire d'Haïti, qui se forme actuellement au conservatoire de l'Aveyron. "C'est beaucoup de joie de représenter mon pays de naissance et dans un concours aussi magnifique de chanter ici, c'est une chance à mon âge", s'est ému celui que l'on a pu voir récemment dans l'émission Prodiges.

Le prix "Voix des Outre-Mer" est revenu à Edwin Fardini, déjà lauréat Ile-de-France en janvier dernier. "Je ne m'attendais à rien de particulier mais quand même, je me demandais quels allaient être les résultats, a réagi le baryton de 26 ans, c'est l'aboutissement d'une semaine riche, où l'on a rencontré plein de gens différents, c'est un peu un feu d'artifice cette dernière soirée !". Edwin Fardini s'est vu remettre son prix par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. Il succède ainsi au réunionnais Aslam Safla et à la guyanaise Marie-Laure Garnier.