Corsair : "nous voilà repartis tous ensemble pour essayer de sauver la compagnie"

Par 06/01/2021 - 16:02 • Mis à jour le 06/01/2021 - 15:52

Depuis le 30 décembre, la compagnie Corsair a un nouveau conseil d'administration composé d'une partie de ses nouveaux actionnaires, dont Patrick Vial-Collet, également président de la chambre de commerce et d'industrie de Guadeloupe. Il répondait à Fanny Marsot en direct ce matin sur RCI.

    Corsair : "nous voilà repartis tous ensemble pour essayer de sauver la compagnie"

La solution de financement collectif pour la reprise de Corsair a été actée le 30 décembre dernier et le consortium composé d’entrepreneurs et de collectivités d’Outre-mer est désormais actionnaire à 100% de la compagnie. Un nouveau conseil d'administration a donc été créé. Parmi les actionnaires qui y siègent, Patrick Vial-Collet, également président de la chambre de commerce et d'industrie de Guadeloupe, s'est lancé dans cette reprise.

"Aucun des domiens ne pouvait se résoudre à ce que Corsair, qui nous a sorti du monopole d'Air France à l'époque, puisse disparaître. On serait alors revenu non pas au monopole mais au duopole. Vous imaginez, on aurait vu probablement une explosion des tarifs aériens et une diminution de l'offre", explique Patrick Vial Collet.

Le président de la CCI Guadeloupe insiste ainsi le lien étroit qu'entretient la compagnie avec l'Outre-mer. 

"Ce qui est très important pour une compagnie dont le centre de décision est aux Antilles françaises, et dont la préoccupation majeure est l'Outre-mer, c'est de permettre le désenclavement, et le développement économique", affirme-t-il.

Si les tarifs affichés en ce début d'année 2021 sont toujours bas en raison de la crise sanitaire et font encore perdre de l'argent à la compagnie, les salariés se sont montrés favorables à ce nouveau départ.

"Nous avons dénoncé les 140 accords de Corsair qui étaient anti-compétitifs sans avoir aucun mouvement. Le personnel a totalement adhéré. Nous voilà donc repartis tous ensemble pour essayer de sauver la compagnie", maintient l'actionnaire.

Tags