Emploi : le palmarès des villes dans les DOM

Par • Mis à jour le 05/02/2020 - 04:00

Jobijoba, leader de la recherche d’emploi sur internet a dévoilé ce mardi son baromètre 2019 de l’emploi dans les DOM-TOM. Sans surprises, certaines villes se démarquent.

    Emploi : le palmarès des villes dans les DOM

Ce mardi, le leader de la recherche d’emploi sur internet a dévoilé son baromètre 2019 de l’emploi dans les DOM-TOM. Selon Jobijoba il s’agit d’une photographie fidèle de la situation de l’emploi salarié dans la région. Cette étude a été réalisée sur la base de 9 millions d’offres d’emploi recueillies et analysées entre le 1 er janvier et le 31 octobre 2019 par Jobijoba. Ces offres ont été regroupées à partir de plus de 350 sites emploi partenaires, généralistes ou spécialisés par secteurs de métier. Le baromètre tient compte de plusieurs paramètres : le nombre d’offres d’emploi, leur localisation, les secteurs qui offrent des opportunités et, au sein de ces secteurs, les métiers les plus recherchés ainsi que les salaires.

Les DOM-TOM se classent, comme l’année précédente, en 13ème position au palmarès des régions françaises avec 19.740 offres d’emploi au cours de l’année 201.

Les "meilleures villes" où trouver un emploi dans les DOM-TOM 

Les villes offrant le plus d’emplois sont Fort-de-France (1.372 offres), Cayenne (1.090 offres), Saint-Pierre (754 offres), Baie-Mahault (703 offres), Le Lamentin (665 offres), Mamoudzou (558 offres), Le Port (549 offres), Saint-Paul (329 offres) et Kourou (277 offres). Selon Jobijoba, les 5 secteurs qui offrent le plus d’emploi sont la Santé (14,85 % des offres), l’industrie (11,96 % des offres), le commerce (6,81 % des offres), le BTP (6,51 % des offres) et l’enseignement (6,17 % des offres).

Les principales offres 

Par ailleurs, le site a également recensé les principales offres dans ces secteurs. Ainsi, dans le domaine de la santé, on recherche en priorité des infirmiers (salaire médian : 26 400 € bruts), l’industrie propose de nombreuses offres de techniciens de maintenance (21 100 € bruts), le commerce manque de commerciaux (50 000 € bruts), les conducteurs de travaux sont recherchés dans le secteur du BTP (40 000 € bruts) et l’enseignement fait appel à des formateurs (26 400€ bruts).

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.