La holding qui détient France-Antilles sollicite une procédure de sauvegarde

Par • Mis à jour le 06/06/2019 - 07:25

AJR, la holding qui détient les quotidiens régionaux de Martinique, Guadeloupe et Guyane a sollicité la justice pour obtenir une procédure de sauvegarde. La décision sera rendue demain (vendredi 7 juin 2019).

    La holding qui détient France-Antilles sollicite une procédure de sauvegarde

Voilà presque deux ans que le repreneur de France Antilles a mis en place son plan de restructuration en injectant pas moins de 17 millions d'euros dans le journal.

La holding AJR Participations qui gère les 3 établissements et ses 280 salariés. La holding est pilotée par Aude Jacques Ruettard petite fille de Robert Hersant.

La nouvelle propriétaire du quotidien local avait à l'époque mis en place une nouvelle organisation avec l'engagement de maintenir les emplois.

Cette procédure initiée par les dirigeants de la holding vise à prévenir ou anticiper toutes difficultés financières. Il s'agit de trouver des pistes pour réorganiser la société, autrement dit de trouver la bonne formule pour examiner la situation financière de la holding avec l'appui d'un administrateur judiciaire. La procédure de sauvegarde est différente de la procédure de redressement judiciaire.

L'objectif est de sécuriser toutes les opérations en cours. Mais dans les couloirs de la maison France-Antilles, tout service confondu on parle de manque de rentabilité, de difficultés à maintenir les emplois.

C'est demain (7 juin 2019) le tribunal décidera si il valide la requête des dirigeants du journal.