Les avions d'Air Antilles cloués au sol par l'aviation civile

Par 28/08/2021 - 08:36 • Mis à jour le 28/08/2021 - 08:34

L'organisme pour la sécurité de l'aviation civile a suspendu le certificat de transporteur aérien d'Air Antilles Express pour plusieurs jours. En cause, des délais de révision non respectés.

    Les avions d'Air Antilles cloués au sol par l'aviation civile

Dans une période déjà compliquée pour les transporteurs aériens en raison des multiples contraintes qui pèsent sur les voyageurs, la suspension du certificat de vol d'Air Antilles Exrpess est un sacré coup dur pour la compagnie.

Depuis hier soir, 20 heures, aucun des  ATR ou des Twin-Otter d'Air Antilles ne peut décoller du tarmac des aéroports de Martinique ou de Guadeloupe.

La direction générale de l’aviation civile a épinglé la compagnie aérienne pour des manquements concernant la maintenance de 11 avions de la flotte. Les butées calendaires des appareils n’ont pas été respectées. C’est l’Osac (organisme pour la sécurité de l’aviation civile) qui a relevé que les délais entre les révisions des avions n’étaient pas respectés. 

L'organisme qui exerce des contrôles pour le compte de la DGAC a donc suspendu le certificat de transporteur aérien pour plusieurs jours. 

En coulisses, Serge Tsygalnitzky, directeur général d’Air Antilles Express s’active pour régler au plus vite cet incident. Outre la nécessité de lever la suspension de certificat, l'autre priorité est de permettre aux clients d’être replacés sur d’autres compagnies en attendant la reprise.

Tags

À lire également