L’organisation du concert des 40 ans de Kassav' dans le viseur de la CRC

Par 17/03/2021 - 10:29 • Mis à jour le 17/03/2021 - 10:25

Une fois n’est pas coutume, la Chambre régionale des comptes s’est penchée sur les finances d’une association, « Sign’Alizé » créée par 2 membres fondateurs du groupe Kassav'. En 2019 elle a perçu 120 000 euros de subventions publiques pour l’organisation du grand concert des 40 ans du groupe à Baie Mahault. Mais entre des statuts non adaptés ou encore l’absence de comptabilité, la CRC constate une gestion financière en dilettante de l’association.

    L’organisation du concert des 40 ans de Kassav' dans le viseur de la CRC

L’organisation du grand concert des 40 ans de Kassav' en Guadeloupe est dans le viseur de la Chambre régionale des comptes qui justifie ce contrôle de gestion par la subvention de 120 000 euros de fonds publics perçus par l’association SignAlizé, une structure familiale créée par les frères Decimus, 2 des membres fondateurs du groupe emblématique du zouk. Les comptables publics ont relevé plusieurs dysfonctionnements comme l’absence de comptabilité qui pénalise le suivi financier. Des dépenses et des recettes peu documentées qui font peser des incertitudes sur l’usage des finances. Le président de l’association décide seul de l’emploi des fonds associatifs et assure les fonctions de trésorier.

La CRC constate des virements non justifiés qualifiés de prêt sans formalisme, entre le compte associatif et celui de ses membres. Les comptables publics déplorent aussi l’absence de commissaire aux comptes. La chambre régionale des comptes recommande un changement de statut plus adapté à l’ampleur des évènements organisé par l’association mais également de faire preuve de rigueur concernant les pièces justificatives des opérations réalisées sur le compte bancaire de l’association.

Pierre-Edouard Décimus, le président de Sign’Alizé et membre fondateur du groupe Kassav', reconnait avoir commis des « maladresses » dans la gestion financière de l’association.

 

Tags