Si vous proposez un logement à la location, vous devez de l'argent à la Sacem

Par 17/07/2022 - 10:22 • Mis à jour le 17/07/2022 - 10:07

C'est plus précisément le secteur de la location saisonnière qui est visé.

    Si vous proposez un logement à la location, vous devez de l'argent à la Sacem
les bureaux de la Sacem en Martinique

L'information a été révélée par nos confrères du journal le Parisien, alors que bailleurs et propriétaires de maisons ou d'appartements en location saisonnière reçoivent déjà des courriers de la Sacem.

De nombreux propriétaires ont en effet expliqué avoir reçu depuis janvier dernier un courrier de la Sacem leur demandant de payer 223,97 euros par an. La raison ? Ils mettent à disposition un moyen de diffusion : radio, téléviseur, lecteur cd ... 

Il ne s'agit pas d'une arnaque, mais d'une démarche tout à fait légale, rapporte le journal Le Parisien.

L'organisme propose ainsi aux hébergeurs saisonniers de payer le même forfait que les hôtels. En cas de non-paiement, l'amende peut monter jusqu'à 300 000 €. À l'inverse, si l'hébergement s'enregistre de lui-même en ligne, une remise de 20 % lui est accordée.

Pour certains bailleurs, la démarche de la Sacem est une taxe déguisée qui viendrait compenser la future suppression de la redevance TV. À l'inverse, certains hôteliers ont estimé que le paiement de cette contribution par les loueurs permettait de rétablir l'équilibre. De son côté, l'Union nationale pour la promotion et le développement de la location de vacances, qui représente des plateformes telles que Airbnb ou Abritel, a simplement attesté de la légalité de la démarche.

Reste à savoir dans quelle mesure sera appliqué ce dispositif en Guadeloupe et en Martinique, et quels seront les recours envisagés par les acteurs locaux du tourisme.

Tags