Vols Air France vers l'Outre-Mer : la hausse de la discorde

Par 22/06/2021 - 20:32 • Mis à jour le 22/06/2021 - 20:17

Face à l'annonce d'Air France qui entend augmenter sa desserte des Outre-Mers de 60% par rapport à 2019, d'autres compagnies aériennes dénoncent une concurrence non loyale. Dans le même temps, Air Caraïbes poursuit ses investissements.

    Vols Air France vers l'Outre-Mer : la hausse de la discorde

Une capacité aérienne qui provoque la discorde

Après des mois d'inactivité, la desserte aérienne de l'Outre-Mer est sujette à tensions entre les compagnies. Air France a annoncé qu'elle prévoyait jusqu'à 21 vols par semaine et par destination vers Fort-de-France, Pointe-à-Pitre et Saint-Denis de la Réunion à partir des aéroports d'Orly et de Roissy Charles de Gaulle. Une annonce faite pour les mois de juillet et août, et qui signifie une augmentation de 60% des capacités en sièges par rapport à l'été 2019 sur ces trois destinations.  

Un concurrence non loyale, "décorrélée de la réalité", selon les responsables de Corsair et d'Air Antilles, qui se sont exprimés aujourd'hui (mardi 22 juin) lors du Paris Air Forum, une série de conférences de professionnels de l'aérien. Les PDG de ces deux compagnies ont dénoncé une surcapacité qui va conduire à une dégradation de l'économie globale de toutes les compagnies desservant ces destinations. 

Air Caraïbes se dote d'un nouvel Airbus A350-1000

Malgré tout, pour faire face, Air Caraïbes poursuit ses investissements. La compagnie a ainsi réceptionné aujourd'hui un nouvel Airbus A350-1000. 25% de carburant consommé en moins, autant pour les émissions de CO2. Un avion plus silencieux, plus léger et plus confortable pour les 429 passagers possibles. Air Caraïbes ne tarit pas d'éloges sur son nouvel appareil, comme le montre la satisfaction de Marc Rochet, directeur général d'Air Caraïbes :

C'est le meilleur avion d'Airbus. C'est une grosse machine, qui peut prendre 15 tonnes de fret, donc acheminer tout ce qui alimente les flux économiques, et surtout il a un confort imbattable. Il vole haut, la cabine est pressurisée beaucoup plus bas que les autres avions, donc lorsque vous en descendez vous êtes moins fatigué. C'est un avion en carbone, qui vibre beaucoup moins et qui est beaucoup moins bruyant

Pour le premier vol commercial de cet appareil, l'avion doit repartir dès demain (mercredi 23 juin) pour la Guadeloupe.

Tags

À lire également