Changer d'île

Une motion votée à l'unanimité pour dénoncer le traitement inéquitable du pôle universitaire de Martinique

Par Karl Lorand et Aude Sioul-Tidas / RCI.FM / 29/11/2018 - 08:05

Les élus de l'Assemblée de Martinique ont voté à l'unanimité une motion dénonçant le caractère inéquitable de la répartition de la masse salariale voulue par le président de l'Université des Antilles. Selon les élus martiniquais ce projet contribuerait à affaiblir le pôle Martinique.

Jusqu'à présent, la bataille faisait rage en coulisse. Les représentants du pôle Martinique de l'UA ainsi que des parlementaires avaient du peser de tout leur poids pour que la répartition de la masse salariale entre les deux pôles de l'université de ne soit pas votée en conseil d'administration. Si le vote n'a pas eu lieu, la question a bien été abordée ce mardi (27 novembre 2018) sur le campus de Fouillole en Guadeloupe.

En clair, les universitaires martiniquais estime qu'il faut conserver une masse salariale unique tandis que le président de l'Université des Antilles, le Guadeloupéen Eustase Janky, souhaiterait une répartition entre les deux pôles. Ce qui conduirait à désavantager les étudiants martiniquais, moins nombreux que leurs homologues guadeloupéens.

Aurélie Nella, conseillère exécutive en charge de l'enseignement supérieur et membre du conseil de pôle de l'Université des Antilles pour le pôle Martinique s'est exprimée sur le sujet :

Les élus de l'Assemblée Martinique se sont saisis de la question lors de la séance plénière d'hier. Ils ont voté à l'unanimité une motion qui dénonce le caractère inéquitable des transferts envisagés par la présidence de l'université.

Certains élus martiniquais sont même allés plus loin après la séance. Sur Facebook, Francis Carole, conseiller exécutif chargé des affaires sociales, a évoqué la création d'une Université de Martinique si les difficultés de dialogue persistent entre les deux pôles.

Le texte de la motion votée par les élus de l'Assemblée de Martinique

MOTION

Les Conseillers à l’Assemblée de Martinique, réunis le mercredi 28 novembre 2018,

- Informés des tensions existant entre le Président de l’Université des Antilles et le Pôle Universitaire de Martinique au sujet du transfert de postes et de la masse salariale y afférent du Pôle Martinique vers la Guadeloupe.

- Assurés que la mutualisation intelligente des moyens existants des deux pôles, est de nature à répondre aux ambitions de l’Université des Antilles dans son ensemble.

- Convaincus que le territoire de la Martinique tout comme celui de la Guadeloupe (qui en bénéficie déjà) a besoin de formations en sciences, de nouveaux master, de formations d’ingénieurs et de laboratoires en sciences.

- dénoncent le caractère inéquitable des transferts envisagés

- demandent aux autorités de l’Etat comme au Président de l’Université des Antilles de sanctuariser les postes et les moyens du Pôle Universitaire de la Martinique.

- appellent à la mise en place d’un véritable dialogue entre pôles, qui soit soucieux de perspectives de développement de chacun des territoires de la
Guadeloupe et de la Martinique.

- réitèrent leur volonté de défendre avec la plus grande fermeté la pérennité et le développement du Pôle de Martinique et d’assurer aux étudiants les meilleures conditions d’enseignement.

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.