Changement climatique : comment préparer l'agriculture locale ?

Par 20/10/2021 - 09:24 • Mis à jour le 20/10/2021 - 09:18

Avec des évènements climatiques de plus en plus fréquents, comment préparer l’agriculture locale aux défis de demain ? Pour répondre à ces problématiques, l’INRAe, Météo-France Antilles-Guyane et l'OREC ont lancé en février 2019 le Projet EXPLORER.

    Changement climatique : comment préparer l'agriculture locale ?

Les experts du climat parlent d’une augmentation d’1,5 °C avant 2040. Ça peut sembler peu pourtant, ces températures en hausse, risquent de causer bien des dégâts à commencer par une augmentation des phénomènes climatiques. La région Caraïbe est particulièrement exposée à ces risques avec des ouragans majeurs, des inondations et des périodes de sécheresse qui pourraient devenir plus fréquents. Les conséquences de ces évènements extrêmes pourraient s'avérer dramatiques pour la population.

Derrière cette collaboration entre l’INRAE Antilles-Guyane, Météo France et le pôle d'innovations Synergîle par son département OREC , l’objectif est donc de proposer des solutions aux agriculteurs pour lutter contre le changement climatique. Il s’agit de développer une agriculture climato-intelligente en Guadeloupe et dans la Caraïbe explique Jean-Marc Blazy, directeur de l'unité de recherche ASTRO ( Agrosystèmes tropicaux)  à l'INRAE. 

 

Une agriculture climato-intelligente 

L’agriculture climato-intelligente est un concept agricole qui permet de répondre aux enjeux de sécurité alimentaire, de résilience face au changement climatique et d’atténuation des conséquences des aléas climatiques. En effet, grâce au projet Explorer, les chercheurs vont pouvoir, en s’appuyant sur les éléments fournis par Météo France, déterminer quel sera le climat de demain, les risques principaux auxquels seront confrontés les agriculteurs et mettre en place des solutions afin que les exploitations soient résilientes.

L’idée étant également de s’assurer qu’il y ait bien un transfert de ces savoirs vers les acteurs de l’agriculture et que ces solutions soient communiquées au plus grand nombre, au grand public mais aussi aux décideurs qui pourront ainsi adapter les politiques publiques.

Le projet Explorer a désormais une page Facebook ouverte au grand public.

 https://www.facebook.com/guadeloupe.projet.explorer.971

Tags