Gros arrivages de sargasses en vue

Par 08/07/2021 - 15:48 • Mis à jour le 08/07/2021 - 15:46

Le dernier bulletin prévisionnel sur les sargasses est tombé ce jeudi matin. Le risque d’échouements est fort pour ces tous prochains jours à la fois pour la Guadeloupe et la Martinique.

    Gros arrivages de sargasses en vue

Le risque était déjà fort mais cette fois, le courant des Antilles "a légèrement dévié vers le nord-ouest", explique la DEAL, alors « les côtes de la Martinique et de la Guadeloupe », déjà chargées en radeaux de sargasses, « sont encore plus menacées qu’auparavant ».

« La Martinique recevra certains radeaux passant entre Sainte-Lucie et la Barbade. Les autres se dirigeront vers l’archipel guadeloupéen, puis vers Saint-Barthélemy et Saint-Martin », est-il ainsi précisé. Il y a ainsi « des filaments de sargasses », à « 80 km de l’est et du sud-est de la Désirade », qui « pourraient impacter les côtes de la Désirade, du nord Grande-Terre, et dans une moindre mesure le sud Basse-Terre ».

« À 50 km et jusqu’à 150 km au sud-est de la Pointe des Châteaux, les sargasses sont lentement entraînées par un courant de surface et viendront s’échouer sur Marie-Galante, le sud de la Grande-Terre et l’est de la Basse-Terre ».

Et « à l’est des côtes de la Dominique et jusqu’à la Martinique, les filaments de sargasses qui remontent vers le canal de la Dominique, menaceront les côtes de Marie-Galante, des Saintes et du sud Basse-Terre ».

Les Îles du nord, sont pour l’instant protégée -mais jusqu’à quand ?- par un courant sud.

Pour les deux prochaines semaines, de nombreux radeaux sont toujours présents à l’est, dans l’Atlantique, jusqu’à 400 km au large de l’arc des Petits Antilles. Il y a aussi les radeaux qui « remontent dans le courant des Guyanes », le long des côtes sud américaines.

Globalement, 2021 est une année sargasses. Elle pourrait même, à terme, selon les prévisions, être comparable à la terrible année 2018.

Tags

À lire également