Réunion du comité de pilotage pour la lutte contre les sargasses

Par 01/08/2022 - 16:34 • Mis à jour le 01/08/2022 - 15:50

Un comité de pilotage exceptionnel s'est tenu au ministère de l'Outre-mer à Paris ce lundi 1er août 2022, afin de s'accorder sur des mesures «efficaces». Cette réunion s'est déroulée en présence du ministre délégué en charge des Outre-mer, Jean-François Carenco.

    Réunion du comité de pilotage pour la lutte contre les sargasses
Photo d'illustration

"Maintenant on arrête d'en parler et on fait"

Le ministre Jean-François Carenco a réuni tous les acteurs du plan Sargasses II ce lundi matin 1er août 2022, pour un comité de pilotage. Lors de cette réunion, qui a rassemblé les acteurs du plan Sargasses II, deux grandes décisions ont été prises. Tout d'abord, l'augmentation du taux de cofinancement des collectivités qui ont la charge du ramassage des algues. Il va passer de 50% à 80%, et cela jusqu'au 15 octobre 2022. Jean-François Carenco envisage également d'aider les acteurs locaux à "trouver des crédits européens". Pour cela, il suggère la création d'une "structure responsable" de la question des sargasses pour espérer obtenir des financements extérieurs. 

Mise en place d'un "opérateur unique"  ?

La deuxième grande décision qui a été prise durant ce comité de pilotage est la mise en place d'un "opérateur unique". Ce dernier serait présent dans chaque territoire concerné par le problème des sargasses, plus précisément la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin et Saint-Barthélemy. 

Jean-François Carenco, ministre délégué en charge des Outre-mer : 

À partir du 15 octobre 2022, il y aura dans chaque territoire un organisme unique pour gérer le sujet des sargasses. J'ai l'accord des collectivités. Ce sera cette structure qui sera responsable du sujet des sargasses. Elle va servir à recueillir l'argent de l’État et à le dépenser pour qu'il n'y ait plus de sargasses. Si cette structure n'est pas en place, on arrête, on cherchera autre chose.

 

Tags