Affaire Zecler : les juges ordonnent la mise en liberté des deux policiers écroués

Par 22/12/2020 - 14:24
01/01/2020 - 00:00

Dans l'affaire du tabassage du producteur de musique Michel Zecler, les juges ont ordonné aujourd'hui mardi 22 décembre la mise en liberté des deux policiers écroués, avec effet immédiat.

    Affaire Zecler : les juges ordonnent la mise en liberté des deux policiers écroués

Depuis le 29 novembre dernier, quatre policiers sont poursuivis pour "violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique (PDAP)" et "faux en écriture publique". Deux d'entre eux avaient été placés en détention provisoire et les deux autres sous contrôle judiciaire, après avoir passé à tabac le producteur de musique d'origine martiniquaise Michel Zecler.

Les deux premiers, jusqu'ici en détention provisoire, ont donc été remis en liberté aujourd'hui. Ils sont désormais sous contrôle judiciaire strict. Toujours suspendus, ils ont interdiction de détenir une arme, de quitter leur département et d'entrer en relation avec la victime ou avec leurs collègues. Les policiers avaient reconnu les coups portés au producteur de musique, mais avaient contesté avoir eu des motivations et des propos racistes lors des faits. 

Michel Zecler, quant à lui, a été récemment opéré du bras gauche. Son avocate a indiqué que son interruption de travail temporaire (ITT) de 6 jours qui lui avait été prescrite serait certainement réévaluée. On parle désormais de 180 jours pour les lourds préjudices subis. 

Tags