Fleury-Mérogis : un surveillant de prison guadeloupéen agressé

Par • Mis à jour le 22/02/2018 - 13:05

La colère gronde à nouveau dans la plus grande prison d'Europe. Les agents pénitentiaire se sont mobilisés ce jeudi matin suite à des agressions.

    Fleury-Mérogis : un surveillant de prison guadeloupéen agressé

Pendant quelques heures, l'entrée de la maison d'arrêt des hommes de Fleury a été partiellement bloquée par les gardiens. Ils étaient plusieurs dizaines à vouloir faire part de leur ras-le-bol et montrer leur soutien à leurs deux collègues, attaqués en 48h par des détenus.

Mercredi, c'est W., un guadeloupéen d'une quarantaine d'années selon ses collègues, qui a été violemment agressé par un détenu "profil psy" dans le quartier d'isolement où il était affecté. En poste depuis plus de 15 ans à Fleury-Mérogis, le surveillant allait s'occuper d'un détenu qui l'avait sollicité quand ce dernier l'a soudainement attaqué avec une lame. Même si le collègue qui l'accompagnait a rapidement réagi, repoussant l'agresseur dans sa cellule, l'agent a été entaillé profondément de la tempe au menton. Rapidement hospitalisé, son état physique n'inspire pas d'inquiétude. La ministre de la Justice Nicole Belloubet, qui lui a rendu visite, a annoncé le dépôt d'une plainte.

Mardi, un autre surveillant de Fleury avait été attaqué par un individu incarcéré. Ce dernier a tenté de l'étrangler.

Comme fin janvier, avant la signature d'un accord entre le ministère et le syndicat majoritaire, les agents dénoncent des conditions de travail dégradées.