Haïti actuellement dans un climat de "guerre civile"

Par • Mis à jour le 25/02/2020 - 11:23

Depuis plusieurs jours, Haïti connaît une vague de violence meurtrière entre policiers mécontents et militaires. Des violences qui ont déjà fait deux morts et une dizaine de blessés.

    Haïti actuellement dans un climat de "guerre civile"

La tension est palpable à Port-au-Prince en Haïti depuis plusieurs jours. En effet, le pays est dans un climat de "guerre civile", et ce, à cause de violences meurtrières entre policiers mécontents et militaires. Des violences qui ont fait deux morts et une dizaine de blessés le dimanche 23 février.

Ces policiers manifestent pour de meilleures conditions de travail. Ces derniers ont attaqué le quartier général de l'armée dans le centre de la capitale. Dès dimanche 23 février, lors de l’ouverture du carnaval, des stands ont été incendiés sur la place du Champ-de-Mars par des policiers en civil. Plusieurs manifestations en marge du carnaval ont aussi été organisées par les forces de police, souvent accompagnées de coups de feu, symboles de leur détermination.

Dans un communiqué de presse, le gouvernement a évoqué une "situation de guerre" et a décidé d'annuler le carnaval "afin d'éviter un bain de sang". Suite à ça, le président haïtien Jovenal Moïse a annoncé dès samedi une série de mesures pour tenter d'enrayer la crise, dont la création d'un fonds de secours pour les policiers tués dans l'exercice de leurs fonctions et d'un fonds pour une couverture d'assurance. 

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.