Interpellations en série au sein d'un réseau de trafiquants inter-îles

Par • Mis à jour le 19/11/2019 - 05:52

Vingt personnes ont été interpellées dans le cadre du démantèlement d'un réseau de trafic de drogue entre Sainte-Lucie, la Dominique, la Guadeloupe et la Martinique. Des arrestations qui ont eu lieu dans les îles françaises.

    Interpellations en série au sein d'un réseau de trafiquants inter-îles

Durant un an, les enquêteurs de l'OCRTIS de Martinique et de Guadeloupe ont observés les pratiques d'un vaste réseau de trafic de cocaïne et de cannabis entre plusieurs îles de la Caraïbe. Au début du mois de novembre, ils sont passés à l'action et ont interpellés 18 personnes impliquées à divers degrés.

Un coup de filet impressionnant, dont la genèse se situe en octobre 2018. À cette époque, un individu était retrouvé en possession de 217 grammes de cocaïne à l’aéroport Pôle Caraïbes (Guadeloupe) alors qu’il s’apprêtait à prendre l’avion pour la métropole. Dans le prolongement, un second individu était interpellé à son domicile en possession de 1,2 kg d’herbe de cannabis et 378 grammes de crack.

Rapidement, la Juridiction Interrégionale Spécialisée se saisit de l'affaire et charge les antennes OCRTIS de Martinique et de Guadeloupe de mener les investigations face aux découvertes liées aux deux premières arrestations.

Commandes en direct depuis l'Amérique du Sud

Pendant un an, les enquêteurs découvrent un trafic très structuré qui se joue sur quatre île : Sainte-Lucie, Martinique, Dominique et Guadeloupe. Les principaux organisateurs étaient en capacité de procéder à des commandes directement depuis l’Amérique du Sud.

C'est finalement la semaine dernière que les agents des stups décident passer à l'action. En trois fois, ils interpellent 18 personnes. Les 5 et 6 novembre 2019, 5 personnes sont interpellées en Martinique. Le 12 novembre 2019, 8 personnes sont arrêtées en Guadeloupe. Enfin, le 13 novembre 2019, 5 autres personnes sont interpellés, en possession de 65 kilogrammes d’herbe de cannabis, lors d’un débarquement constaté au Gosier. La marchandise avait pour provenance l’île de Sainte-Lucie.

Parmi les interpellés on dénombre 15 hommes et 3 femmes dont 7 français, 7 Saint-luciens, 3 Dominicais et 1 Haïtien. Le plus jeune des mis en cause a 22 ans tandis que le plus âgé a 62 ans. 9 d'entre eux étaient déjà connues des services de police ou de justice français.

Au final, 15 suspects ont été présentés au magistrat instructeur qui les a mis en examen des chefs d’importation en bande organisée de produits stupéfiants, d’acquisition, détention, transport, offre ou cession de produits stupéfiants, d’association de malfaiteurs. 13 personnes ont été écrouées et 2 ont été placées sous contrôle judiciaire.

Elles encourent une peine de 30 ans de réclusion criminelle.

À noter que 73 kilos d’herbe de cannabis, 217 grammes de cocaïne, 403 grammes de crack, une arme à feu et 5200 euros en numéraire ont été saisis.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.