Les Antilles : des territoires fortement touchés par la violence

Par 03/01/2017 - 16:46 • Mis à jour le 03/01/2017 - 16:46

3,7 millions. C'est le nombre de crimes et délits qui ont été enregistrés par les forces de l'ordre en France en 2016. Les statistiques annuelles du ministère de l'Intérieur, publiées par Le Figaro ce mardi (03 janvier 2017), confirment que la Martinique et la Guadeloupe sont particulièrement touchées par les faits de violence.

    Les Antilles : des territoires fortement touchés par la violence
Un coup d'oeil sur la carte et le constat est frappant. Avec l'Ile-de-France, une partie du Sud-Est et le Nord, les Antilles font bien partie des départements où les faits de violence sont les plus nombreux.

En 2016, on en a ainsi compté 14,79 pour 1000 habitants en Guadeloupe et 11,90 en Martinique. Les deux îles se retrouvent dans le top 5 des zones les plus violentes. Elles se classent derrière la Seine-Saint-Denis (18,19), Paris (15,72) et la Guyane. Cette dernière est en tête de ce classement avec 23,46 faits de violence pour 1000 habitants. Pour le France entière, la moyenne s'établit environ à 8.

En ce qui concerne les cambriolages, selon Le Figaro qui se base sur les chiffres du ministère de l'Intérieur, on en compte 5,38 pour 1000 habitants dans toute la France. En Martinique, ce chiffre s'établit à 4,66. En revanche, la Guadeloupe fait partie des départements les plus touchés avec 7,87 cambriolages pour 1000 habitants. Elle est devancée par Rhône (9,87), la Haute-Garonne (8,74) et l'Isère (7,00).

Karl Lorand et Aline Druelle