Meurtre d'Andy Brigitte : le recueillement

Par • Mis à jour le 17/01/2018 - 07:05

Un hommage, organisé par son club de football, a été rendu hier soir au jeune martiniquais tué vendredi de plusieurs coups de couteau à la station RER de Châtelet-Les Halles.

    Meurtre d'Andy Brigitte : le recueillement

C'est dans une salle municipale du Kremlin-Bicêtre, la ville du Tropical AC où jouait Andy Brigitte, que son club avait décidé de se rassembler ce mardi soir. "On est avant tout une famille, ce n'est pas seulement pour jouer, c'est au delà de l'aspect purement sportif", expliquait Rosan Royan, président de l'association. "Quand on traverse un deuil, un moment si difficile, il faut être présent".

Pour les coéquipiers du jeune martiniquais, la nouvelle de sa mort a été un choc. "C'était une bonne personne, j'aimais sa façon de rire, il ambiançait le groupe, il était combatif sur le terrain, entendre qu'il soit parti si tôt c'est vraiment dur", confiait ainsi Ahmed, très ému. "Andy était quelqu'un qui avait du charisme, gentil, un bon joueur, alors c'est difficile", témoignait de son côté Stéphane Louis-Sidney, le directeur sportif du club.

Les proches d'Andy étaient présents à cet hommage et ont été salués par les joueurs, à tour de rôle. Pour sa mère, Linda Brigitte, qui doit voir le corps de son fils ce mercredi, le moment a été très fort : "Même s'il y a la douleur, je suis vraiment surprise et contente qu'Andy, même s'il avait sa famille, ait trouvé ici un deuxième foyer, avec les amis, les entraîneurs. Mon fils, était bien encadré, entouré, il n'était pas seul".

Un hommage, organisé par son club de football, a été rendu hier soir au jeune martiniquais tué vendredi de plusieurs coups de couteau à la station RER de Châtelet-Les Halles.
Un à un, les coéquipiers d'Andy ont salué les proches du jeune homme (©AD)



Pour ne pas l'oublier, le Tropical AC veut porter le nom d'Andy et sa photo sur ses maillots, faire respecter une minute de silence sur les matchs à venir et organiser un tournoi en hommage au jeune martiniquais. Un soutien financier est aussi prévu pour la famille. Une urne était d'ailleurs déposée dans la salle pour recueillir des dons.