Seine-Saint-Denis : Une jeune femme aurait poignardé son compagnon, un Guadeloupéen de 26 ans

Par • Mis à jour le 03/09/2015 - 15:02

Dans la nuit de mardi à mercredi à Rosny-sous-Bois une jeune femme aurait poignardé son compagnon nommé Kevin. La scène se serait déroulée sous les yeux d’un enfant de trois ans.

    Seine-Saint-Denis : Une jeune femme aurait poignardé son compagnon, un Guadeloupéen de 26 ans
Selon les premiers éléments de l'enquête, il s’agirait d’un "différend familial". La jeune femme âgée de 26 ans aurait porté un coup fatal à son compagnon avec l’aide d’un couteau de cuisine. Elle aurait ensuite appelé elle-même les secours.

L'homme est mort, malgré les soins prodigués sur place par le Samu. La compagne a été arrêtée et placée en garde à vue à Bobigny. La police judiciaire de Seine-Saint-Denis a été chargée de l'enquête. Au moment des faits, leur fils était vraisemblablement présent.

A en croire Le Parisien, datant de ce jeudi 3 septembre, la jeune femme n'a pas reconnu les faits. "Elle s'arc-boute sur un curieux scénario", explique le quotidien. "Son mari était, selon sa version, en train de faire la vaisselle. Il se serait alors approché d’elle. C’est à ce moment qu’elle aurait constaté qu’il tenait un couteau et saignait abondamment au torse, accréditant l’idée qu’il se serait lui-même infligé cette blessure. Selon elle, c’était une soirée comme les autres. Elle ne fait mention d’aucune dispute. Kevin s’effondre sous ses yeux et ceux de l’enfant. Elle appelle les secours", poursuit le journal.

Pourtant, selon une source policière, l'arme aurait été retrouvée"dans un seau dissimulé derrière la porte d'entrée".

Anaëlle Edom







Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.