Soupçons autour du concert de Kassav : garde à vue levée

Par 23/06/2021 - 20:46 • Mis à jour le 23/06/2021 - 20:44

Les gardes à vue des 2 suspects dans l'affaire dite du concert de Kassav ont été levées ce mercredi soir. Pierre-Edouard Décimus est reparti en voiture vers 20 heures. L'autre entendu, Rudy Vardarassin, était toujours à l'intérieur de la DZPJ à 20h30. Aucune charge n'a, ce soir, été retenue contre eux mais une autre enquête parallèle a été ouverte, concernant des détentions présumées d'armes à feu chez l'un des auditionnés.

    Soupçons autour du concert de Kassav : garde à vue levée

Après plus de 35 heures de garde à vue, les auditions de Pierre-Edouard Décimus, co-fondateur du groupe Kassav, et de Rudy Vardarassin, directeur des grands évènements de Cap Excellence, ont été levées ce mercredi soir peu avant 20 heures. Le leader du groupe de zouk est reparti en voiture et le fonctionnaire territorial de la communauté d'agglomération n'était pas encore sorti à 20h30, malgré le départ plus tôt de ses avocats.

Pour rappel, il leur serait reproché des anomalies financières dans l'organisation du concert anniversaire qui s'est déroulé en décembre 2019 à Baie-Mahault. Une enquête préliminaire chapeautée par le procureur de la République, Patrick Desjardins et son adjoint Michaël Ohayon.

Une alerte avait été lancée ces derniers mois par la Chambre régionale des comptes suite à des soupçons "d'abus de confiance, escroquerie et prise illégale d'intérêt". On parlerait ici de milliers d'euros en jeu. Mais à ce stade des investigations, aucune charge n'a été retenue à l'encontre des convoqués. 

Une autre enquête parallèle a été ouverte après les perquisitions effectuées ces derniers jours aux domiciles des intéressés. Notamment, la saisie d'armes à feu, un pistolet et 7 fusils longs, chez le second mis en cause. Les investigations ont été cette fois confiées à la gendarmerie de Petit-Bourg, qui tentera de savoir si leur détention est légale ou pas. Près de 2000€ en espèces ont également été confisqués, le temps d'en savoir plus. 

 

 

Tags