Une Guadeloupéenne transporte de la cocaïne entre la Martinique et la Belgique

Par 28/10/2022 - 09:15 • Mis à jour le 28/10/2022 - 09:14

Interpellée le 30 juin dernier à son arrivée à Charleroi en provenance de Fort-de-France, une Guadeloupéenne de 37 ans a été jugée en Belgique pour avoir transporté de la cocaïne.

    Une Guadeloupéenne transporte de la cocaïne entre la Martinique et la Belgique

Une Guadeloupéenne de 37 ans a été jugée en Belgique hier. Elle est poursuivie pour le transport de plus de 6 kilos de cocaïne dans ses bagages entre la Martinique et l’aéroport de Charleroi, en banlieue de Bruxelles. Interpellée en juin dernier, celle qui se présente uniquement comme une mule risque une peine de prison ferme

Gaëlle, c’est son prénom, est détenue à Mons, en Belgique depuis son interpellation le 30 juin à sa descente d’un vol Fort-de-France : Charleroi. En sa possession, la douane a découvert au scanner, un sac contenant six paquets conditionnés avec au total 6,480 kilos de cocaïne. Mère de famille, la trentenaire a reconnu à l’audience avoir accompli ce rôle de mule pour un ami d’un ami à un ami contre la somme de 10 000 euros. Elle a cependant nié être membre active d’un réseau de trafiquants.

Originaire de Guadeloupe, c’est en vacances au pays qu’elle aurait été approchée par un individu qui l’a incitée à se rendre en Martinique pour récupérer la cargaison, dont elle connaissait la nature mais pas le volume affirme-t-elle.

C’est l’appât d’un gain facile qui l’a attirée a défendu son avocate à l’audience, évoquant des difficultés financières pour Gaëlle qui vit sur des allocations chômage depuis la fermeture en 2020 du restaurant où elle travaillait en région parisienne. Une suspension probatoire de son incarcération a été réclamée afin qu’elle puisse retrouver sa fille, mais la justice a requis deux ans de prison à l’encontre de la Guadeloupéenne. La décision sera rendue le 17 novembre prochain.

Tags