Une violente bagarre sur un vol Paris-Cayenne

Par 12/02/2022 - 11:43 • Mis à jour le 12/02/2022 - 11:43

Hier vendredi, au cours du vol TX570 Air Caraïbes à destination de Cayenne, de graves incivilités se sont produites entre deux groupes de passagers pendant le vol. Une bagarre a éclaté occasionnant un désordre à bord de l’avion. À l’atterrissage, les 5 mis en cause ont été interpellés par la police. L’occasion de rappeler également, les sanctions que peuvent encourir les auteurs de tels faits.

    Une violente bagarre sur un vol Paris-Cayenne

Une scène largement partagée sur les réseaux sociaux depuis. Dès le début des altercations, le personnel navigant commercial de la compagnie est intervenu pour y mettre fin, ce qui a d’ailleurs entraîné une légère blessure à l’un d’entre eux. Les autres passagers n’ont pas été impliqués mais très choqués. Le Commandant de bord a prévenu les Autorités locales dès le début des échauffourées.

A l’arrivée du vol, la police a immédiatement procédé à l’interpellation des personnes concernées au nombre de 5. Air Caraïbes indique procéder, au dépôt systématique de plaintes et de poursuite ce qui est le cas en l’espèce. L’enquête déterminera les causes et l’origine de cette violente altercation. Marc Rochet, Directeur Général d’Air Caraïbes, a déclaré que : « Ces comportements à bord sont inadmissibles : ils mettent en danger la sécurité du vol, des clients et du personnel navigant. Air Caraïbes présente ses excuses et met tout en œuvre en coopération avec les Autorités locales.»

Il faut savoir que les incidents liés aux comportements de passagers connaissent un accroissement préoccupant depuis quelques années, +17%. Ceci a conduit les professionnels à lancer plusieurs initiatives. Le passager peut par exemple être débarqué en urgence, se voir refuser le transport pour des voyages futurs. L’article 6433-2 du Code des transports prévoit 3 années de prison et une amende : 45.000 €, voir 5 ans si ce sont des violences aggravées. Notez pour finir, que de tels comportements ont un coût quand il s’agit de dérouter l'avion pour "déposer" les fauteurs de troubles. La facture peut grimper jusqu'à 200.000 dollars à l’international.  

 

 

 

Tags