15 000 euros pour la lutte contre la drépanocytose

Par 22/02/2017 - 13:42 • Mis à jour le 22/02/2017 - 13:42

Une partie des bénéfices de la vente des bouteilles de luxe réalisées par les rhums Clément et la maison Tournaire a été reversée à l'APIPD, l'Association Pour l'Information et la Prévention de la Drépanocytose.

    15 000 euros pour la lutte contre la drépanocytose
Ce sont 9 bouteilles qui vont bientôt rejoindre leurs propriétaires à travers le monde. La pièce unique de 100 000 euros, avec son bouchon en or et diamants représentant la célèbre maison de l'habitation Clément, a été achetée par un grand collectionneur italien. Les huit autres, des répliques en bronze vendues à 19 000 euros l'unité, ont également trouvé rapidement preneur dès leur présentation en septembre. Le premier à s'en être procuré une est martiniquais. "Quelqu'un de très jeune qui nous a contacté et nous a dit que c'était un produit de chez lui, qu'il voulait que le premier propriétaire soit martiniquais", a expliqué Matthieu Tournaire, directeur artistique de la maison joaillère.

Le succès de ce partenariat a donc bénéficié comme prévu à l'association de lutte contre la drépanocytose, qui s'est vue remettre hier à Paris deux chèques de 7500 euros. "Je donnerai 10 000 euros pour financer deux bourses de recherche et le reste certainement pour aider les familles", s'est réjoui la présidente de l'APIPD, Jenny Hippocrate-Fixy. "Je ne pensais pas que des maisons aussi prestigieuses inviteraient des gens qui s'occupent de la drépanoytose, et pour leur offrir quelquechose !", a-t-elle ajouté.

"Dans cette cause, chaque euro est important et nous sommes contents d'avoir contribué à notre petit niveau", a déclaré de son côté Grégoire Gueden. Le directeur de l'activités spiritueux du groupe GBH n'était pourtant pas convaincu au départ, se demandant s'il y aurait des acquéreurs pour ces bouteilles inédites : "C'était un pari un peu fou, un projet de mariage d'éléments de luxe qui ne correspondait pas vraiment à la philosophie de notre maison qui s'inscrit dans le temps, la qualité, le patrimoine...mais ça a fonctionné et cela a pris tout son sens en reversant une part des bénéfices à l'association".

Une bouteille issue de cette collaboration devrait également être exposée en Martinique, à l'Habitation Clément.

Aline Druelle
@AlineDruelle

À lire également