Annonce immobilière raciste : le défenseur des droits se saisit de l'affaire

Par 28/12/2016 - 17:49 • Mis à jour le 28/12/2016 - 17:49

Une annonce immobilière incitant à la discrimination des personnes noires suscite un tollé depuis quelques jours dans les médias et sur les réseaux sociaux. Plusieurs associations ont annoncé leur volonté de porter plainte contre l'agence et le propriétaire. Le défenseur des droits s'est saisi de l'affaire ce mercredi (28 décembre 2017).

    Annonce immobilière raciste : le défenseur des droits se saisit de l'affaire
Tout est parti d'un tweet. Le 25 novembre 2016, un potentiel locataire visite un appartement à Levalois Perret mis en location par l'agence La Forêt des Lilas en région parisienne. Il découvre alors la fiche technique du bien sur laquelle il lit la mention suivante : «Attention, important pour la sélection des locataires : nationalité française obligatoire, pas de Noir, immeuble avec des policiers uniquement.»

Choqué, il photographie le document et le poste sur twitter en mentionnant l'agence immobilière "La Forêt", Sos Racisme et le défenseur des droits.

Bjr @Laforet_france "Pas de noir" c'est quel genre de critères?@SOS_Racisme @Defenseurdroits, est-ce légal..?J'ai un doute...#Discrimination pic.twitter.com/cWu2dCCKGt

— Mous_bm (@mous_bm) November 25, 2016

Un mois plus tard faute de réaction, il poste à nouveau la photo. Cette fois ci le tweet attire l'attention des internautes qui le partagent des milliers de fois en quelques heures. Les médias s'emparent de l'affaire.

Au micro de France Info, Laurent Balestra, le responsable de l'agence déclare qu'il s'agit d'un "cas isolé". La mention aurait été inscrite «sur injonction de la propriétaire qui est raciste» que l’agent «naïve et mal formée […], a retranscrit sans savoir.» La collaboratrice en question ne ferait plus partie de l'entreprise selon lui.

Laurent Balestra ajoute par ailleurs «On est aux Lilas, dans le 93, on ne peut pas se permettre ça [d’être raciste]. Lorsque les propriétaires sont racistes, je donne comme directive à mes employés de ne pas prendre les dossiers». Une remarque moquée par les internautes.

@AssiaBenziane @hendrixnrhoads @Laforet_france j'adore le "on est aux Lilas on peut pas être raciste" alors qu'ailleurs si ?

— Madjid Messaoudene (@MadjidFalastine) December 26, 2016

SOS Racisme et le Conseil Représentatif des Associations Noires envisagent des poursuites judicaires contre l'agence immobilière et le propriétaire. Ce mercredi, le défenseur des droits s'est saisi de l'affaire. Il va enquêter sur l’agence et la propriétaire du bien mis en location.

Karl Lorand et François Thomas

À lire également