Confinement : les étudiants ultramarins recevront une aide financière

Par 23/04/2020 - 10:08
01/01/2020 - 00:00

Dans une interview consacrée à "20 Minutes", Annick Girardin a indiqué que les étudiants ultra-marins recevront une aide financière pour faire face au confinement.

    Confinement : les étudiants ultramarins recevront une aide financière

La ministre de l'Outre-mer a confirmé ce jeudi l'annonce du président de la République. Le 13 avril, Emmanuel Macron avait annoncé que les étudiants qui sont loin de chez eux durant le confinement et notamment les étudiants ultra-marin recevraient une aide.

Annick Girardin a assuré au journal "20 Minutes", qu'il s'agirait bien d'une aide financière. "A ce stade, je peux vous confirmer que cette aide sera de nature financière. Nous travaillons avec le ministère de l’Enseignement supérieur pour en préciser le montant et les critères d’attribution", a-t-elle dit.

Concernant d'éventuel retour dans leurs territoires d'origine, la ministre a indiqué que la priorité était la réussite pédagogique. "Passer ses examens, c’est une priorité pour les étudiants. Le recensement que nous avons lancé vise à quantifier le nombre d’étudiants qui envisagent de rentrer sur les différents territoires. Nous avons rappelé la nécessité que les étudiants aient bien connaissance des modalités de passage de leurs examens de fin d’année avant d’envisager un retour sur leurs territoires", a insisté Annick Girardin. Elle a également rappelé qu'il avait été demandé aux étudiants de rester dans l'Hexagone pour se préserver et préserver leurs familles.

Au sujet des prix des billets d'avion, le ministre de l'Outre-Mer a prévenu que le gouvernement surveillait "de près les offres, qui doivent être équilibrées. Ni incitatives, car nous devons préserver nos territoires, ni dissuasives, car il en va de la continuité territoriale. Je le redis, nul ne s’enrichira sur le dos des Ultramarins pendant cette crise. Je resterai vigilante sur le sujet, dans les prochaines semaines, notamment dans la perspective du retour des étudiants dans leurs territoires. Ils ne doivent pas surpayer leur billet retour".

Par ailleurs deux opérations ont été lancées par le ministère. La première concerne le recensement des étudiants ultramarins restés en France. Un recensement qui s'effectue par le biais des associations. Ces dernières justement peuvent prétendre à plus de moyens. Un appel à projet doté de 250 000 euros a été lancé par le ministère.

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.