La loi encadrant les produits sucrés a son décret d'application

Par 24/05/2016 - 22:42 • Mis à jour le 24/05/2016 - 22:42

Voté en 2013, le texte a pour objectif de faire cesser la commercialisation des yaourts ou sodas par exemple, beaucoup plus sucrés chez nous que dans l'Hexagone. Aujourd'hui, un nouvel arrêté vient d'être publié au Journal Officiel pour que la loi soit concrètement appliquée.

    La loi encadrant les produits sucrés a son décret d'application
Il aura fallu attendre près de trois ans pour voir cet arrêté publié. À l'origine de la loi sucre, Victorin Lurel, député de la Guadeloupe s'est félicité dans un communiqué. "Une nouvelle étape en matière de santé vient d'être franchie", a-t-il réagi. Et d'ajouter qu'il s'agit "d'une brique essentielle du dispositif d'égalité réelle".

L'arrêté en question a été publié au journal officiel du 9 mai 2016.

Pour rappel, la loi votée en 2013 vise à mettre un terme à la teneur en sucre ajouté plus importante en Outre-mer que dans l'Hexagone. Des différences que l'on retrouve dans les produits de marques similaires. Ces produits comme ceux consommés uniquement en Outremer sont concernés par cet arrêté.

Les boissons telles que les sodas, les thés glacés ou les eaux aromatisées sont visées par le texte. Les yaourts, les fromages frais ou les autres desserts lactés ainsi que les biscuits et gâteaux, les barres chocolatées, les bonbons ou encore les céréales. Dans certains de ces produits, des taux de 50% de plus de sucres ajoutés avaient été constatés par rapport à des produits similaires vendus dans l'Hexagone.

Karl Lorand avec Aline Druelle

À lire également