Achat illégal d'un foie pour Eric Abidal : la justice avait classé l'affaire dès le mois de mai

Par 04/07/2018 - 10:31 • Mis à jour le 04/07/2018 - 10:31

Le site d'information espagnol El Confidencial assure que le FC Barcelone aurait acheté illégalement le foie greffé à Eric Abidal, joueur du club à l'époque. Le Barça et le footballeur martiniquais ont depuis démenti cette information. Le club catalan affirme que l'affaire a été classée depuis le mois de mai.

    Achat illégal d'un foie pour Eric Abidal : la justice avait classé l'affaire dès le mois de mai

L'affaire fait grand bruit depuis ce mercredi matin (4 juillet 2018). Le FC Barcelone aurait acheté illégalement le foie greffé à Eric Abidal en 2012. Atteint d'un cancer à l'époque, le footballeur martiniquais, désormais retraité, avait du subir une greffe lors de son traitement.

C'est le site d'information El Confidencial qui a divulgué la nouvelle. Les journalistes espagnols s'appuient sur des écoutes policières concernant Sandro Rosell, l'ancien président du F.C. Barcelone. Ce dernier est sous le coup d'une enquête pour une affaire de blanchiment d'argent. Au cours de ces écoutes, la garde civile et la police nationale espagnoles auraient «intercepté au moins quatre appels» dans lesquels Rosell - aujourd'hui en détention provisoire - «admet implicitement avoir "acheté un foie illégal"»pour celui qui vient d'être nommé secrétaire technique (directeur sportif) du club.

Affaire classée le 18 mai 2018

Dans un communiqué de presse, le club catalan s'est défendu de ces accusations. L'affaire a en effet été classée par la justice le 18 mai dernier faute d'informations supplémentaires.

Eric Abidal a également réagi par le biais de sa fondation. "La Fondation Eric Abidal, en son nom et en celui d'Eric Abidal, nie catégoriquement l'information diffusée dans certains médias sur les irrégularités dans le traitement de sa maladie.  L'ensemble du processus lié à sa greffe a été adapté aux procédures et protocoles établis.  La Fondation Eric Abidal regrette que l'intégrité de tous ceux qui sont impliqués dans le processus soit remise en question. Eric Abidal leur professe une grande admiration et une énorme gratitude, surtout envers le donateur, son cousin Gérard."

Cette greffe de foie a permis à l'ancien international français de soulever la Ligue des Champions en 2012, deux mois après son opération et un peu plus d'un an après que sa maladie soit déclarée.