Plaintes contre Costa Croisières : l'entreprise se défend de toute négligence

Par 10/08/2020 - 11:58
01/01/2020 - 00:00

Après le dépôt de 180 plaintes Dimanche contre la compagnie, Costa Croisières nie toute négligences à bord du Costa Magica, où plusieurs passagers sont morts après avoir contracté le virus à bord, en mars dernier.

    Plaintes contre Costa Croisières : l'entreprise se défend de toute négligence
Le Costa Magica, navire appartenant à Costa Croisières

Costa Croisières s'est défendu, ce lundi 10 août, d'avoir négligé ou caché des informations aux passagers du Costa Magica, navire refoulé début mars de plusieurs ports des Caraïbes à cause du coronavirus, après le dépôt de plainte d'un collectif de passagers notamment pour homicides involontaires.

Dimanche 10 août, 180 plaintes ont été déposées à Paris contre la compagnie, notamment pour "homicides et blessures involontaires", mais aussi pour "mise en danger de la vie d'autrui" ainsi que pour "entrave aux mesures d'assistance et omission de porter secours".

Costa Croisières, qui appartient au leader du secteur Carnival, précise lundi que l'entreprise n'a pas encore été notifiée d'un dépôt de plainte à son encontre.

Le collectif qui réunit 850 passagers français, d'après son avocat Me Philippe Courtois, accuse le croisiériste de ne pas les avoir informés des soupçons de contaminations à bord et de ne pas avoir mis en place les mesures nécessaires au respect des règles sanitaires.

Costa Croisières affirme s'être "rigoureusement conformé aux dispositions en vigueur ainsi qu'aux recommandations en matière de prévention et de limitation de la propagation de la maladie". Et d'ajouter : "La situation sanitaire à bord a été continuellement contrôlée par le personnel médical qui était en contact permanent avec les autorités sanitaires au niveau local".

L'entreprise explique aussi que "les passagers ont été informés de manière permanente de l'évolution de la situation en accord avec les consignes des autorités".

Du 6 au 13 mars, dans une boucle au départ de la Guadeloupe, le bateau et ses 2.303 passagers s'étaient vu refuser d'accoster dans la plupart des îles visitées - Trinidad et Tobago, Grenade, La Barbade, Sainte-Lucie - à cause de la pandémie.

Au moment du départ de la croisière, "aucune interdiction, locale comme internationale, n'avait encore été prononcée et aucune restriction de déplacement n'était imposée par le gouvernement Français", précise le croisiériste. L'avocat des passagers a souligné pour sa part que "le navire avait déjà été refusé dans plusieurs ports la semaine précédente".

Les plaintes déposées incluent celles des familles de trois passagers qui seraient décédés du Covid-19.

Costa Croisières a suspendu jusqu'au 15 août ses croisières dans le monde en raison de l'épidémie de Covid-19.

 

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.