Changer d'île

Procès pour "exorcisme": 4 à 8 ans de prison

Par Aline DRUELLE / RCI.FM / 07/11/2014 - 20:40

Quatre antillais ont été condamnés en appel à des peines de 4 à 8 ans de prison pour séquestration et actes d'exorcisme sur une jeune femme. Les faits s'étaient déroulés en mai 2011 à Grigny, en région parisienne.

Quatre antillais ont été condamnés en appel à des peines de 4 à 8 ans de prison pour séquestration et actes d'exorcisme sur une jeune femme. Les faits s'étaient déroulés en mai 2011 à Grigny, en région parisienne. Un homme, sa mère et deux amis avaient voulu, selon leurs dires, "délivrer du mal" sa compagne, qu'ils pensaient possédée. Ils l'avaient laissée plusieurs jours attachée à un matelas, sans manger et presque sans boire. C'est très affaiblie que les secours l'avaient trouvée, suite à l'alerte lancée par son père qui n'avait plus de nouvelles. En première instance, l'an dernier, des peines de 3 à 6 ans de prison avaient été prononcées à l'encontre des accusés. Cette fois, à l'issue de leur procès en appel devant les Assises de Seine-Saint-Denis, ils n'ont pas été seulement reconnus coupables de "séquestration" mais aussi "d'acte de torture ou de barbarie". Leurs condamnations ont donc été alourdies par les jurés : ils écopent de 4 à 8 ans de prison.

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.