1er conseil des ministres autour d'Emmanuel Macron : un cap et une méthode fixés

Par • Mis à jour le 18/05/2017 - 12:06

Au lendemain de l'annonce de la composition du gouvernement d'Edouard Philippe, les ministres se sont retrouvés ce jeudi autour du président de la République Emmanuel Macron pour le premier conseil des ministres du quinquennat. Un cap et une méthode fixés, une photo de famille prise à l'intérieur et des ministres très discrets à l'issue du conseil, parmi les faits à retenir.

    1er conseil des ministres autour d'Emmanuel Macron : un cap et une méthode fixés

Il y avait comme un air de changement à l'Elysée ce jeudi 18 mai... Et pas seulement parce que s'y tenait le premier conseil des ministres du quinquennat d'Emmanuel Macron. D'abord parce que le protocole habituel a été quelque peu bousculé.

L'ensemble des journalistes présents ont été invités à quitter le perron de l'Elysée et à patienter à l'extérieur. La sortie des ministres s'est donc déroulée devant l'entrée principale de la résidence présidentielle comme on peut le voir ci-dessous avec celle de Laura Flessel, la ministre de Sports.

 

 

Et comme Laura Flessel, la plupart des ministres ont regagné leur voiture en toute discrétion. La consigne semble leur avoir été bien donnée.

En outre, même  la traditionnelle photo du gouvernement réuni au grand complet autour du président et du premier ministre a été prise dans le hall, et non pas dans le jardin de  l'Elysée, contrairement aux habitudes.

Il aura fallu attendre le non moins traditionnel compte rendu du conseil des ministres pour en savoir plus. Aux membres du gouvernement, le président de la République a passé la consigne de "se mettre au travail immédiatement et de travailler collectivement même si des divergences d'opinions politiques".

Le chef de l'Etat a rappelé les grandes priorités du quinquennat et insister sur l'obligation de réussite de ce gouvernement. Une équipe bâtie pour durer au-delà des législatives, selon le premier ministre Édouard Philippe.

Et la réforme du droit du travail et la moralisation de la vie politique font partie des priorités qui seront mises en chantier dans les prochains jours.

 

Annick Girardin à son arrivée à l'Elysée pour le conseil des ministres
Annick Girardin à son arrivée à l'Elysée pour le conseil des ministres ©E.D.

 

A lire également