"2016, une belle année pour les Outre-mer"

Par • Mis à jour le 17/01/2017 - 11:17

La ministre Ericka Bareigts présentait ses voeux hier. Avec un invité surprise : François Hollande.

    "2016, une belle année pour les Outre-mer"
Les salons du ministère des Outre-mer étaient remplis de monde pour ce qui est de tradition en ce mois de janvier : les voeux, particuliers cette année puisqu'il s'agit des derniers du quinquennat de François Hollande.

Pour Ericka Bareigts, l'année écoulée "fut riche de joies, de succès et de fierté" : la Coupe Davis en Guadeloupe, les médailles olympiques des sportifs originaires d'Outre-mer, Miss France venue de Guyane, le label French Tech pour la Réunion, le bicentenaire de son appartenance à la France pour Saint-Pierre et Miquelon... "Toutes ces raisons font que nous pouvons être fiers de cette diversité ultramarine et tout au long du quinquennat nous avons voulu être dans cette logique", a insisté la ministre. "Nous avons voulu combattre cette idée insisideuse qui voudrait faire croire que la France ne serait qu'hexagonale, repliée sur elle-même, mais elle est beaucoup plus que ça, la France est océanique, elle est ce qu'elle est parce qu'il y a les ultramarins".

Dans ses voeux, la ministre s'est aussi montrée satisfaite du bilan des cinq ans de présidence de François Hollande. "Une des priorités aura été de faire revenir l'Etat dans les territoires", a-t-elle lancé, accusant la présidence précédente d'avoir opéré un retrait des financements. Ericka Bareigts a reconnu que si la démarche pour une égalité sociale était encore longue pour qu'elle soit pleine et effective dans tous les Outre-mer, la loi de régulation en début de mandat et celle sur l'égalité réelle venait parachever une action déterminée. "Les changements sont impulsés, nous avons encore de la détermination", a conclu Ericka Bareigts.

A l'issue de son discours, c'est un invité très particulier qui s'est invité au ministère, comme l'an passé. François Hollande, fort de ses visites dans 11 territoires d'Outre-mer, tenait par sa venue à "saluer les domiens et leur dire que nous sommes conscients de ce qu'il apportent à notre pays".

"Des problèmes restent à régler mais on a fait beaucoup", a déclaré le président de la République. "Pour l'emploi même si je n'ignore pas le taux de chômage notamment des jeunes, pour l'égalité réelle que l'on porte jusqu'au bout, pour que les territoires soient pleinement dans leur coopération régionale", a-t-il encore précisé, évoquant enfin la place des Outre-mer dans l'accord sur le climat obtenu lors de la COP21 et l'Agence de la Biodiversité. "Il y a encore à faire, jusqu'au dernier jour", a conclu François Hollande avant de faire le tour des invités.

Aline Druelle
@AlineDruelle

A lire également