Chlordécone : une avancée dans la plainte déposée par Harry Durimel

Par 15/10/2020 - 11:29
01/01/2020 - 00:00

En 2015, Harry Durimel accompagné de l'Union Régionale des Consommateurs de la Guadeloupe et SOS Environnement déposait une pétition devant le Parlement Européen. Cinq ans après, le dossier connaît une avancée.

    Chlordécone : une avancée dans la plainte déposée par Harry Durimel

Pour rappel, le maire écologiste de Pointe-à-Pitre accompagné de l’Union Régionale des Consommateurs de Guadeloupe et SOS Environnement avaient déposé une pétition devant le Parlement Européen.

Une pétition dans laquelle ils demandaient à l’institution européenne la reconnaissance d’une utilisation illégale du chlordécone par la France. 

Les requérants demandaient également le respect de l’obligation de traçabilité des denrées alimentaires vendues dans nos régions d’Outre-Mer.

Cinq ans après, l’enquête menée par le Parlement fait en effet ressortir plusieurs irrégularités majeures telles que le dépassement de niveau de limite maximum de résidus autorisés dans les aliments. 

Les explications de Mario Guiolet ci-dessous : 

C’est donc une satisfaction pour Harry Durimel qui indique toutefois que : "la norme ça doit être zéro chlordécone ! zéro poison !"

Interview ci-dessous : 

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.