Covid : le gouvernement étend le couvre-feu à 38 départements et à la Polynésie

Par 22/10/2020 - 12:18
01/01/2020 - 00:00

Le Premier Ministre a indiqué que la situation continuait à se dégrader en France et en Europe. " La situation est grave" selon Jean Castex. Le couvre-feu est donc étendu à 38 nouveaux départements en France hexagonale et un en Outre-Mer. Il s'agit de la Polynésie. 46 millions de Français sont concernés par cette mesure.

    Covid : le gouvernement étend le couvre-feu à 38 départements et à la Polynésie

Ce jeudi, le Premier Ministre s'est exprimé sur les médias au sujet de la dégradation de la situation sanitaire en France. Jean Castex a expliqué que désormais on déplorait 251 malades de la covid19 pour 100 000 habitants en France. Il s'agit selon le Premier Ministre d'un doublement du nombre de cas en 15 jours, précisant que toutes les tranches d'age sont touchées Le nombre de cas a par ailleurs, triplé chez les plus de 65 ans. Désormais, la quasi totalité du territoire national est concernée par la reprise de l'épidémie.

La situation est grave 

Jean Castex a expliqué que le couvre-feu instauré dans les zones les plus touchées, allait être étendu à 38 nouveaux départements de l'hexagone et à la Polynésie Il sera en vigueur pendant 6 semaines à partir de vendredi minuit. Un couvre-feu qui s'étendra de 21h à 6h du matin . Une attestation est disponible sur le site du gouvernement pour les déplacements exceptionnels. Les départements dont seules les métropoles avaient été placées en couvre-feu voient cette mesure s'étendre à l'ensemble de leur territoire en accord avec les Préfets. Au total, 54 départements et 1 outre mer sont concernés par ce couvre-feu , soient 46 millions de Français.

Le Premier Ministre a déclaré que la stratégie de riposte se poursuit et le recours au télétravail est toujours encouragé. Par exemple, la moitié de la semaine dans les entreprises. 

Jean Castex assume cette mesure préventive prise dans les départements  où le virus circule moins pour l'instant. 

Le Mois de Novembre sera éprouvant 

Ces mesures sont lourdes mais respectées a insisté le Premier Ministre. Depuis la mise en place du couvre-feu en France, il y a eu 32 933 contrôles et 4777 verbalisations.

Le taux de malades dans les services de réanimation est dépassé dans les hôpitaux notamment en Auvergne Rhône Alpes, PACA et  Île de France. 

"Le nombre de morts va augmenter dans les prochaines semaines ; Le mois de novembre sera éprouvant, nous le savons déjà." a conclu Jean Castex.

« Les soignants sont des héros qui prennent soin de nous mais il faut que l'on prenne soin d'eux »

Le Ministre des Solidarités et de la Santé a ensuite pris la parole pour apporter des précisions. 40 millions de personnes atteintes par le coronavirus dans le monde et le seuil d'alerte est franchi dans de nombreux pays d'Europe, a rappelé Olivier Véran.

En France, le virus circule plus lentement que lors de la première vague car la population respecte les gestes barrières mais il circule activement a expliqué le Ministre rappelant qu'en France, le taux d'incidence est actuellement de 251 malades pour 100000 habitants.

Mais la situation s’aggrave rapidement dans certaines zones.Ainsi à Saint-Étienne, ce taux est de 800 / 100 000 habitants.

Olivier Véran a précisé qu'en Auvergne Rhône Alpes, le  15 septembre on dénombrait 88 malades au service de réanimation et 149 au 2 octobre Désormais, on en compte 350 le 21 octobre.

Des chiffres inquiétants qui font craindre une dégradation rapide dans les prochaines semaines. "Il faut préparer les services à accueillir ces malades. L'enjeu majeur est celui des ressources humaines "a expliqué Olivier Véran. Il faut identifier les soignants qui peuvent venir renforcer les équipes des établissements de santé.

« Les soignants sont des héros qui prennent soin de nous mais il faut que l'on prenne soin d'eux » argue le Ministre. Pour éviter cette tension au sein des hôpitaux, ils procèdent à la déprogrammation de la chirurgie programmée.Des transferts de malades sont déjà mis en place.

Le Ministre des Solidarités et de la Santé a rappelé que 5100 places de réanimation était disponible en France et ils peuvent atteindre les 5800 lits. Toutefois , comme lors du confinement 10 700 lits pourraient être libérés au total en France si la situation l'exigeait.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.