Elisabeth Borne nommée Première ministre, trente ans après Edith Cresson

Par 16/05/2022 - 15:20 • Mis à jour le 16/05/2022 - 15:10

Ce lundi 16 mai 2022, Elisabeth Borne a été nommée cheffe du gouvernement par Emmanuel Macron. L'ancienne Ministre du Travail succède à Jean Castex. Trente ans après Edith Cresson, elle est la seconde femme à accéder à Matignon sous la 5ème République.

    Elisabeth Borne nommée Première ministre, trente ans après Edith Cresson
Elisabeth Borne, seconde femme à Matignon sous la Vème République, a été nommée lundi 16 mai 2022 par Emmanuel Macron

Du cabinet de Ségolène Royal à Matignon : l'irrésistible ascension d'Elisabeth Borne 

Elisabeth Borne est une proche du Président de la République. Cette mère de famille de 61 ans, ancienne ingénieure, a officié auprès de la socialiste Ségolène Royal, dont elle a été la directrice de cabinet au Ministère de l’écologie  
Ministre sans discontinuer depuis l'élection d'Emmanuel Macron en 2017, Elisabeth Borne aura été, semble-t-il, la plus endurante des membres de La République en Marche.

Son premier portefeuille, confié par Edouard Philippe, fut le Ministère des Transports. En 2019, elle est parachutée à la Transition écologique et avant sa nomination de Première ministre, elle dirigeait le Ministère du Travail, de l’emploi et de l’insertion. Pour les spécialistes , sa désignation en tant que nouveau bras droit d’Emmanuel Macron était une évidence. Elisabeth Borne est décrite comme consensuelle, avec une fibre sociale et un profil environnemental. Pour le chef de l’État, elle cochait toutes les cases.

Mais la nomination de la seconde femme sous la 5ème République à Matignon ne fait pas que des heureux, à gauche notamment. Jean-Luc Mélenchon s'est empressé de rappeler sur Twitter, "qu'en tant que ministre, elle aura porté certaines des mesures les plus ""antisociales et les plus dévastatrices pour les services publics". 

Quid du Ministère des Outre-mer? 

On attend désormais la composition du gouvernement Borne, plus précisément en ce qui nous concerne : la Première ministre va-t-elle maintenir un Ministère  des Outre-mer ? Va-t-elle remplacer l’actuel locataire de la rue Oudinot, Sébastien Lecornu ? Le sujet est crucial car Emmanuel Macron doit redonner confiance à ces territoires ultramarins qui lui ont largement préféré Marine Lepen au second tour de la présidentielle en avril dernier.  

Tags

À lire également