Fonctionnaires Outre-mer : des mutations bientôt facilitées ?

Par • Mis à jour le 08/10/2015 - 10:16

Les députés ont adopté hier à l'unanimité deux amendements concernant la prise en compte des CIMM, les Centres d'Intérêts Matériels et Moraux, dans la mutation des fonctionnaires Outre-mer.

    Fonctionnaires Outre-mer : des mutations bientôt facilitées ?
(MàJ avec vidéo)

Deux amendements sur la prise en compte des CIMM ont été votés la nuit dernière à l'Assemblée nationale, dans le cadre de l'examen du projet de loi déontologie, droits et obligations des fonctionnaires. Les CIMM sont les Centres d'Intérêts Matériels et Moraux et peuvent permettre à un originaire d'Outre-mer d'obtenir plus rapidement sa mutation dans un territoire où il justifie une attache. Après publication de la loi, les CIMM pourront donc désormais rentrer dans les calculs des barèmes.

Retrouvez le débat en vidéo :



La ministre des Outre-mer George-Langevin s'est félicitée de cette adoption à l'unanimité, estimant qu'il s'agissait là d'une "très belle avancée pour les milliers de fonctionnaires des Outre-mer".

Le Crefom a salué un "vote qui répond à un long combat des mouvements syndicaux et des organisations ultramarines". "La vigilance s'impose", a également estimé le conseil dans un communiqué, évoquant désormais la précision des critères des CIMM. "Le combat va se mener au niveau des différentes directions administratives pour que le contenu des CIMM soit en adéquation avec l’attente de nos concitoyens de manière à s'assurer de la réalité du lien des bénéficiaires des dispositifs avec les Outre-Mer".

Aline Druelle
@AlineDruelle





A lire également