Salon de l'Agriculture : Edouard Philippe soigne les Outre-mer

Par • Mis à jour le 01/03/2018 - 11:41

Si Emmanuel Macron avait zappé les régions, dont celles d'Outre-mer, lors de sa visite inaugurale samedi, son Premier ministre a fait le tour des stands aujourd'hui.

    Salon de l'Agriculture : Edouard Philippe soigne les Outre-mer

Beaucoup de selfies, de cadeaux, de dégustations dont du sorbet coco, de la bière guyanaise, de la crêpe aux saveurs martiniquaises...Edouard Philippe a passé environ une heure dans le pavillon 5-1 où les Outre-mer sont installés pour ce Salon de l'Agriculture. Et la mission du chef de gouvernement était claire : rassurer le secteur. Notamment sur le sujet de la revalorisation des retraites des agriculteurs, qui permettrait de facto une installation facilitée des plus jeunes. "C'est un sujet qu'on a en tête, il n'est pas pour l'instant mais il viendra", a répondu Edouard Philippe à un professionnel qui l'interpellait à ce sujet sur le stand Martinique. "C'est horriblement compliqué, il y a plein de régimes différents, de spécificités, toutes légitimes donc à prendre en compte", a précisé le chef du gouvernement, donnant la date de 2019.

Le Premier ministre n'a pas non plus manqué de mettre en avant le leitmotiv du "réflexe Outre-mer" qui guiderait l'action du gouvernement. "C'est vraiment quelquechose qui nous tient à coeur", a assuré Edouard Philippe. "Nous y sommes extrêmement attachés et je pense que vous pouvez voir que sujet après sujet, on a cette exigence en tête et si je passe du temps sur ces stands c'est pour montrer que sur les sujets agricoles, les Outre-mers ont des atouts absolument considérables, qu'il y a des enjeux importants pas seulement pour les habitants de ces territoires mais la France dans son ensemble".

Pour sa troisième journée au Salon de l'Agriculture, les stands des Outre-mer ont en tout cas réservé un accueil plus chaleureux au chef du gouvernement, sifflé lors de son passage hier.

A lire également