Le volcan des Canaries inquiète sur les réseaux sociaux

Par 20/09/2021 - 10:59 • Mis à jour le 20/09/2021 - 10:57

Faut-il craindre le déferlement d’un tsunami sur nos côtes avec l’entrée en éruption, ce dimanche, du volcan « Cumbre Vieja » aux îles Canaries ? Cette hypothèse controversée a été développée il y a vingt ans par deux géophysiciens. Mais aujourd’hui, le centre volcanologique des Canaries s’est montré rassurant en jugeant le risque « extrêmement faible ».

    Le volcan des Canaries inquiète sur les réseaux sociaux

"C’est la première fois depuis 50 ans" que le Cumbre Vieja, le volcan situé sur l’ïle de la Palma dans les archipels des Canaries au large du Maroc, entre en éruption. Si de nombreuses images montrent les impressionnantes fontaines de lave, la communauté scientifique craint l'occurrence d'un méga-tsunami dévastateur évoqué en cas de déstabilisation du flanc de ce volcan.

Une théorie développée il y a 20 ans par les géologues Simon Day et Steven N. Ward qui ont publié leurs travaux dans la revue Geophysical Research Letters. Un article dans lequel les deux hommes affirmaient que le flanc ouest du strato-volcan Cumbre Vieja est instable, et qu'un glissement de terrain pouvait se produire. Et en conséquence, provoquer une vague capable de causer des dégâts très importants de l'autre côté de l'Atlantique.

Selon les projections, des vagues de 100 mètres pourraient atteindre les côtes africaines en une heure et des vagues de 50 mètres sur les petites Antilles en l’espace de 7h. Un risque dont la probabilité aujourd’hui est jugé « extrêmement faible » par l’Institut volcanologique des Canaries qui a tenu a rassurer la population avec un post sur les réseaux sociaux affirmant que le Cumbre Vieja est stable même sous les effets d'éruptions semblables à celles qui se sont produites ces dernières dizaines de milliers d'années.

 

 

Tags

À lire également