Ouragan Maria : jusqu'au 30 octobre pour les déclarations aux assurances

Par • Mis à jour le 22/09/2017 - 12:59

Suite au passage de l'ouragan Maria, l'état de catastrophe naturelle sera signé ce samedi, ce qui va permettre de déclencher toutes les procédures d'assurance. Les professionnels du secteur ont participé à une réunion ce jeudi au au ministère de l'Economie et des Finances pour faire le point sur la situation.

    Ouragan Maria : jusqu'au 30 octobre pour les déclarations aux assurances

Comme déjà décidé suite au passage de l'ouragan Irma, la Fédération Française de l'Assurance a décidé de mettre en place plusieurs mesures spécifiques. "Nos pensées et celle de tout le secteur vont aux sinistrés et nous sommes conscients de l'épreuve qu'ils traversent, notre engagement et notre motivation à y répondre de la manière la plus rapide et la plus efficace possible est entière", assure Bernard Spitz, le président de la FFA, à RCI Paris.

Lors de cette réunion, il a notamment été décidé de porter le délai pour déclarer ses sinistres au 30 octobre. "Cela veut dire pour les sinistrés qu'il n'y a pas d'urgence ni de souci à avoir quant à un délai à tenir mais il ne faut pas oublier que le plus tôt les assureurs sont contactés, plus tôt le dossier d'indemnité peut être lancé", précise encore Bernard Spitz.

Une souplesse sera aussi observée sur la preuve du sinistre et leur attestation, qui pourra se faire par tous moyens, téléphone, internet ou lettre simple. "Quand on a pu conserver les factures des biens endommagés c'est bien sûr le plus simple mais tout autre justificatif pourra être présenté, comme des photos ou des témoignages".

La Fédération Française de l'Assurance a aussi donné une consigne à ses membres de permettre des "avances immédiates" quand les assurés se retrouvent sans résidence principale habitable.

Selon le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, les dégâts causés par Maria en Guadeloupe sont estimés à "moins de 100 millions d'euros", selon la Caisse Centrale de Réassurance. Mais le chiffre risque d'augmenter puisque des évaluations sont toujours en cours.