Trois zones sous surveillance (bulletin du 15/09/21)

Par 15/09/2021 - 20:26 • Mis à jour le 15/09/2021 - 20:22

L'activité de la saison cyclonique est particulièrement élevée cette année. Aujourd'hui (mercredi 15 septembre), trois zones sont sous surveillance dans l'Atlantique, dont l'une pourraient concerner les Petites Antilles.

    Trois zones sous surveillance (bulletin du 15/09/21)

Une saison cyclonique 2021 supérieure à la normale

Il n'y a plus de phénomène cyclonique en cours sur les bassins Atlantique et Caraïbe. En effet, la tempête tropicale NICHOLAS, qui s'était brièvement renforcée en ouragan de catégorie 1 juste avant d'atterrir sur les côtes du Texas, dans la nuit de lundi à mardi, s'est rapidement affaiblie depuis. Elle est devenue une dépression évoluant maintenant au-dessus des terres, avec des vents moyens de l'ordre de 45 km/h, et elle n'est plus suivie par le NHC. La dépression reste néanmoins menaçante, du fait des fortes pluies qu'elle peut encore provoquer dans le sud des États-Unis au cours des deux prochains jours. Elle devrait ensuite se dissiper.

NICHOLAS était le 14ème phénomène cyclonique à atteindre au moins le stade de tempête tropicale cette année, et le 6ème à atteindre le stade d'ouragan. L'activité de la saison cyclonique 2021 se révèle donc supérieure à la normale, comme l'annonçaient les prévisions. Il y a eu en effet, jusqu'à aujourd'hui, deux fois plus de phénomènes cycloniques en comparaison avec la climatologie des années 1981 à 2010 (qui comptabilise, à la même date, une moyenne de 7 à 8 tempêtes tropicales, et 3 à 4 ouragans).

Trois zones sous surveillance

Trois zones sont actuellement sous surveillance :

- au nord des Bahamas, une zone de basses pressions (ZONE 1) pourrait s'organiser et se développer en dépression tropicale, sans conséquence pour les Petites Antilles. La probabilité d'évolution en phénomène cyclonique au cours des deux prochains jours est forte.

- dans l'Atlantique, au sud-ouest du Cap-Vert, une onde tropicale active (ZONE 2), associée à un minimum dépressionnaire, progresse dans des conditions environnementales propices à son renforcement et son évolution en dépression tropicale lors de son déplacement vers l'ouest, puis vers l'ouest-nord-ouest.

La probabilité d'évolution en phénomène cyclonique est forte. Celui-ci pourrait se rapprocher du nord des Petites Antilles à partir de dimanche ou lundi, sans pour autant présenter une menace directe à l'heure actuelle. A cette échéance, les incertitudes demeurent importantes : l'évolution et la trajectoire de ce probable phénomène cyclonique restent donc sous étroite surveillance.

- une seconde onde tropicale devant émerger très bientôt du continent Africain (ZONE 3) pourrait également évoluer en phénomène cyclonique. Mais cette probabilité est faible, et cette onde ne devrait pas représenter de menace pour les Antilles.

Deux ondes tropicales 

D'autre part, deux autres ondes tropicales circulent :

- la première onde (ZONE 3), se situe au niveau d'Hispaniola et génère de nombreux foyers orageux.

- la seconde (ZONE 4) est positionnée à plus de 2000 km à l'est des Petites Antilles. Elle est peu active car elle évolue dans une atmosphère plutôt sèche.

Et enfin, la zone de convergence intertropicale (ZCIT) ondule entre le 6° N et le 13° N. Elle est active depuis le large de la Guyane jusqu'aux côtes africaines, où l'on note une forte activité orageuse.
 

Tags

À lire également