Un Plan Séisme Antilles renforcé et plus rapide réclamé par Ary Chalus

Par 08/02/2017 - 22:01 • Mis à jour le 08/02/2017 - 22:01

VIDEOS - Quatre jours après le tremblement de terre du vendredi 3 février 2017, ressenti à la fois en Guadeloupe et en Martinique, Ary Chalus est intervenu mardi 7 février à l'Assemblée Nationale lors des questions d'actualité au gouvernement. Le député et président de Région de Guadeloupe a réclamé un renforcement rapide du Plan Séisme Antilles. La ministre des Outre-mer Ericka Bareigts lui a répondu.

    Un Plan Séisme Antilles renforcé et plus rapide réclamé par Ary Chalus
Faut-il renforcer et le plus tôt possible le Plan Séisme Antilles ? Le député et président de la Région Guadeloupe en est convaincu. Profitant de l'émotion suscitée en Guadeloupe comme en Martinique par la forte secousse ressentie, vendredi 3 février 2017 à 15:54 par les Guadeloupéens et les Martiniquais, Ary Chalus a interpellé, mardi 7 février, le premier ministre Bernard Caseneuve. C'est la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts qui lui a répondu.



Dans son intervention, le député Chalus semble être allé un peu vite en besogne à propos de l'école Rivière-Lézarde, au Gros-Morne (Martinique). Selon lui, l'école fermée pour 48 heures l'a été "suite à la chute de nombreuses plaques de béton". Les informations recueillies auprès de l'édile de cette commune faisaient plutôt état de fissures dans les murs de cet établissement scolaire.

Du reste, après le passage des spécialistes en parasismique, la réouverture de l'école a été programmée pour ce jeudi 9 février 2017. C'est également le cas de l'école Auguste Réjon de Trinité où le maire Frédéric Buval, après l'avoir fermée pour 48 heures et entendu les experts, a décidé une réouverture jeudi également.

En outre, comme l'indiquait Ericka Bareigts, un second plan séisme Antilles a été lancé en juillet 2016 pour mieux tenir compte encore de la nécessaire prévention du risque sismique.


Reste qu'après l'affolement provoqué par une secousse inhabituellement forte avec un épicentre située (pour la Martinique) à seulement 67 km de Trinité et à une profondeur de 24 km, la question des attitudes à tenir reste plus que jamais d'actualité.

Sur ce point, un vidéo de la DEAL Guadeloupe s'est répandue à travers les réseaux sociaux. Elle a le mérite d'attirer notre attention sur les gestes et attitudes à observer pour maîtriser sa peur. Et, cerise sur le gâteau, c'est très drôle. Jugez-en vous même.



Jean-Philippe Ludon
@jpludonrci.

À lire également