[AUDIO] Découverte de Phytobôkaz : "Les Outre-mers ont un rôle majeur à jouer dans la recherche contre la Covid"

Par 16/02/2021 - 13:21 • Mis à jour le 16/02/2021 - 13:14

"Les Outre-mers ont un rôle majeur à jouer dans la recherche contre la Covid". Ce sont les mots du député guyanais Gabriel Serville aujourd'hui mardi 16 février à l'Assemblée Nationale, qui a interpelé le gouvernement sur la découverte des laboratoires Phytobôkaz, et sur le soutien nécessaire de l'Etat sur ce sujet.

    [AUDIO] Découverte de Phytobôkaz : "Les Outre-mers ont un rôle majeur à jouer dans la recherche contre la Covid"
Gabriel Serville, député de la Guyane ©Assemblée Nationale

Le nouveau test rapide développé par le CIRAD de la Réunion, ou encore les récentes annonces du laboratoire guadeloupéen Phytobôkaz sur l'herbe à pic pour contrer le Covid-19 ont fait sensation ces derniers jours.

Pour le député guyanais Gabriel Serville, la stratégie gouvernementale ne doit pas mettre à l'écart ces initiatives provenant des Outre-Mers, mais au contraire les encourager et les accompagner. Il maintient ainsi :

Le recours à la pharmacopée traditionnelle dans nos territoires d'Outre-Mer n'est pas étrangère à notre record d'immunité

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a répondu en reconnaissant l'accord potentiel des molécules présentes dans les pharmacopées traditionnelles, en particulier dans les zones tropicales ou subtropicales, tout en soulignant qu'il est encore prématuré de se prononcer sur le médicament en question :

Les laboratoires Phytobôkaz ont effectivement développé un médicament à base d'herbe à pic, qui suscite beaucoup d'engouement. Mais il est encore trop tôt pour en dresser le bilan

La ministre a également assuré que l'Etat soutient ces projets en Outre-mer, comme dans l'hexagone :

Sur la recherche en général et dans les Outre-Mer, nous la soutenons, et l'encourageons. D'ailleurs, dans le programme d'investissement d'avenir numéro 4, il est prévu d'accompagner les établissements ultramarins porteurs de projets de transformations ambitieux

Des démarches sont en effet encore en cours pour déterminer la véracité scientifique des affirmations du laboratoire Phytobôkaz concernant le Virapic. 

Frédérique Vidal, pour la ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, répond au député guyanais Gabriel Serville :

Tags

À lire également