Coronavirus : trois nouveaux décès en Guyane

Par 29/06/2020 - 11:51
01/01/2020 - 00:00

Ce week-end de nouveaux patients Guyanais ont été transférés vers la Guadeloupe et la Martinique. Les autorités sanitaires s'attendent à une augmentation significative du nombre de cas dans les semaines à venir. Ce week-end, on déplore trois nouveaux décès sur le territoire guyanais.

    Coronavirus : trois nouveaux décès en Guyane

Les autorités sanitaires s'attendent à un pic de la maladie à partir de la 3ème semaine du mois de juillet en Guyane. La collectivité, en proie à l'épidémie de coronavirus voit le nombre de cas progresser au fil des jours.  

Les points de situation quotidiens font état de chiffres inquiétants. Ce lundi, selon nos confrères de Radio Péyi, on recense 313 nouveaux cas déclarés positifs  sur 1 325 tests effectués.On déplore 3 nouveaux décès sur le territoire soit un total de 15 personnes décédées du Covid-19  depuis le début de l’épidémie.

Toutes les régions semblent impactées: on dénombre 186 sur l’Île de Cayenne, 50 à Macouria, 19 à Saint-Georges, 16 à Kourou, 15 à Saint-Laurent, 10 à Maripasoula, 6 à Apatou, 4 à Montsinery, 2 à Mana, 1 à Simnamary, 1 à Roura, 1 à Camopi, 1 à Papaïchton et 1 à Grand Santi.En Guyane, on recense 3 774 cas positifs depuis le début de l'épidémie dont 1 362 guéris. A l'heure actuelle, 120 patients sont hospitalisés et 27 sont en réanimation.

Pour aider à prendre en charge cet afflux de nouveaux patients, des malades sont transférés vers les CHU de Martinique et de Guadeloupe. 

Ce week-end, 6 nouveaux patients Guyanais ont été évacués vers les Antilles. 

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.